Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Danger à Diaminar : Des flaques d’eaux usées se transforment en ‘’lac rose’’.

Mardi 26 Mars 2013

Danger à Diaminar : Des flaques d’eaux usées se transforment en ‘’lac rose’’.
Le phénomène est spectaculaire et provoque une peur bleue chez les populations qui menacent de protester si les autorités maintiennent leur silence.

Des flaques d’eaux usées se sont stagnés dans le quartier de Diaminar, hanté par les inondations et dépourvu de système de canalisation. Cette marre puante s’est transformé en un lac rose fluorescent (photo).

Des oiseaux blancs qui fréquentaient sont devenus roses à leur tour. Certains réfutent la thèse d’une salinisation de la terre qui aurait changé de couleur et parlent de produits chimiques dangereux déversés sur les lieux.

Un danger imminent guette les familles mais surtout des enfants qui, au quotidien, jouent avec insouciance dans les parages.

Ndarinfo.com


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par annie magniez le 26/03/2013 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelqu'un a t-il analysé cette eau ? Ou attend -on que les enfants deviennent roses , aussi ? Quelle horreur !!!!!!

2.Posté par ndar ndar le 26/03/2013 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
où est le maire

3.Posté par danse le 26/03/2013 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Maire est entrain de dormir, Diaminar n'intéresse jamais les politiques... ils sont tous des faux

4.Posté par AW le 26/03/2013 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
s'il vous plait monsieur cela ne dépend pas du maire mais de l'assainissement,il faut pointer du doigt L'ONAS ,la mairie n'as pas ces moyens,il faut que nous; senegalais que nous apprenions à edifier ce qui est du ressort de la mairie et de ce qui ne l'est pas ,sinon dans ces conditions nous serons jamais d'accord avec nous meme avant d'etre d'accord avec quelqu'un d'autre,qu'il soit maire ou pas maire.je viens de comprendre pourquoi le senegal est difficile à gerer.je suis sur que le maire ne va que dans l'interet des saint louisiens.et s'il pouvait le resoudre je suis sur qu'il n'aurait rien à attendre.
DANSE OU THIAKAGOUNE (rire) soit fier de ton maire et de ta ville,il faut sortir de saint louis un peu pour le savoir.Pour que la ville de saint louis soit vraiment ce qu'elle doit etre ,il faut que l'etat s'implique

5.Posté par alassane le 27/03/2013 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ârfaitement d'accord avec toi AW; le maire n'a rien à voir avec cela. Il faut arreter de mélanger les prérogatives.c'est le ministère de l'environnement qui doit intervenir pour résoudre ce problème par le biais de l'onas. Le maire et la mairie de saint-louis sont entrain de faire leur travail correctement

6.Posté par moise le 28/03/2013 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cest un phénomene dû à la salinité. Comme au lac rose et d'autres endroits comme le marigot de Mbao. Du reste; d'où viendraient ces produits chimiques? ne pensez'vous pas que tout homme sensé irait les deverser dans le fleuve ou la mer plutôt que de prendre le risque de venir les déverser au milieu d'un quartier et dans des flaques d'eau stagnante? Un peu de bon sens quand-même!

7.Posté par MAREM le 29/03/2013 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ecoutez ! Le maire est là pour s'occuper des difficultés des concitoyens. Il n'a qu'à clamer son impuissance s'il ne peut pas agir. Diaminar a largement occupé la campagne électorale de 2009. L'actuel maire a essentiellement axé sa campagne sur les problèmes de ce quartier, à savoir : ordures, eaux pluviales et usées, etc. L'ONAS est responsable avec le maire. Le bassin d'orage est installé pour les eaux pluviales, mais l'entreprise SATTAR a construit des canalisations depuis Léona direction Diaminar, sans la pose d'un système d'évacuation adéquat. Aujourd'hui, les eaux de la ville sont charriées vers ce quartier durant toute l'année. Ce ne sont pas les eaux du quartier, mais les eaux usées venant des quartiers environnants. D'ailleurs, en son temps, les autorités avaient interdit aux populations de Diaminar d'avoir des branchements sur ce réseau. Le maire semble incapable de se pencher sur les vrais problèmes de la cité. Entre autres, il avait promis de délocaliser le site relais des ordures - un autre danger - situé à proximité de ce bassin d'orage. Un "mbëbëss" à Saint-Louis, là aussi, ce sont les ordures des quartiers environnants qu'on déverse à Diaminar : un quartier central. Si on veut travailler, on commence par Diaminar. Mais si on choisit de faire du tape-à-l-oeil, alors là ... !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.