Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Des entrées d’eaux fluviales depuis la brèche de Saint-Louis

Jeudi 5 Septembre 2019

Photo : Phillipe Le Grand
Photo : Phillipe Le Grand
Une importante masse d’eau provenant du fleuve Sénégal s’introduit dans la mer depuis la brèche de Saint-Louis. Le constat a été fait au cours d’un vol d’ULM du promoteur touristique Philippe Le Grand. Les prises montrent comment le liquide boueux ( du fait de sa provenance de la Guinée) se disperse dans l'océan atlantique.

Une situation qui corrobore la forte crue qui caractérise le cours d’eau régionale.

Après l’OMVS, le service régional de l’hydraulique appelle les riverains du fleuve à la vigilance même si la cote d’alerte de 1, 75 m n’a pas encore été atteinte dans la vieille ville. Le niveau de la crue se situe encore à 1, 08 mètres, note le chef de cette direction.
 

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Le poupon le 06/09/2019 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien triste constations une nature mis a mal par un gouvernement totalement désintéressé par l écologie une brèche sur la langue de barbarie provoqué par l homme qui a De serieuse conséquence sur l écosystème une nature à l'agonie que nous voyons sur tout le Sénégal !!!

2.Posté par Jean marie dupart le 06/09/2019 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Situation tout a fait normale de délestage afin justement d'éviter une inondation dans les mois a venir. Si cela avait été fait ainsi avant 2003 , il n'y aurait pas eu l situation de crise qui a amené l'énorme erreur de la création de la brèche.

3.Posté par Bee le 10/09/2019 06:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il n'y avait pas la brèche, cette eau s'écoulerait de toutes façons dans l'océan par l'embouchure naturelle. Le problème de la brèche n'est donc pas celui-là.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.