Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FERME PISCICOLE DE MARAYE DIAMA : les bénéficiaires louent les importantes retombées financières du centre.

Samedi 30 Mai 2015

Le président de l’union des producteurs de la ferme piscicole de Maraye (commune de Diama) a magnifié, samedi, les importantes retombées financières générées par les activités de ce centre et l’apport décisif de ces infrastructures dans l’amélioration des conditions de vie des jeunes et populations de cette localité.


Des carpes de la première pêche de poissons
Des carpes de la première pêche de poissons
« Nous ne pouvons pas quantifier les avantages que nous tirons de ces exploitations. Aujourd’hui, le problème du chômage a été enrayé dans notre localité. La plupart des jeunes ont investi la pisciculture et y tirent d’importants profits », a déclaré Kédame FALL, en marge d’une cérémonie de première pêche de poissons élevés dans la ferme de Maraye, présidée par l’adjoint au Gouverneur chargé des affaires administratives Babacar BA, en compagnie des directeurs généraux de l’ Agence Nationale d'Insertion et de Développement agricole (Anida) et de l’ Agence Nationale de l'Aquaculture (ANA).

« Nous invitions les jeunes sénégalais à s’engager dans le développement de ce secteur. Ils ne le regretteront pas », a-t-il ajouté, en saluant l’assistance des pouvoirs publics dans le bon fonctionnement de cette ferme.

Vingt-cinq (25) hectares ont été mis à profit pour accueillir des investissements structurants avec une capacité de production de 30 mille tonnes de poissons par an.

Hormis les 20 étangs d’un demi-hectare pour le prégrossissement et 20 autres d’un hectare pour le grossissement, la ferme de Maraye comporte un bloc technique et administratif, les infrastructures et équipements, une écloserie d’une capacité de 5 000 000 d’alevins, selon El Hadji Malick SARR, le directeur général de l’Anida.

En se félicitant de son « partenariat dynamique et durable » et « l’excellente coopération » avec l’Ana, M. SARR a révélé que trente (30) bénéficiaires ont été sélectionnés et installés progressivement dans la ferme pour l’exploitation de 50 % des étangs, soit 20 étangs de manière à atteindre le niveau de revenus standard visé dans les fermes de l’Agence, soit 800 000 à 1 million de FCFA par an. Les trois étangs mis en valeur ont une production de 3 tonnes à l’hectare, soit 9 tonnes pour un chiffre d’affaires de 9 millions de FCFA.   

Par ailleurs, une convention a été signée entre l’Agence et l’Université Gaston Berger, permettant aux étudiants de faire des stages, des travaux pratiques, de soutenir des thèses et mémoires en pisciculture. Cette synergie offre également des opportunités d’insertion de jeunes diplômés dans les fermes réalisées.  

Dans cette optique, le GIE AQUAVISION composé des diplômés en sciences aquacoles de l’Université Gaston Berger intègre la ferme dans le cadre d’une convention signée avec l’ANIDA qui a réservé 10 étangs à cette catégorie de diplômés demandeurs d’emplois, a souligné M. SARR.

Suivez le film de la première pêche

En images ...

IMG_0929
  • IMG_0929
  • IMG_0935
  • IMG_0949
  • IMG_0963
  • IMG_0972

IMG_0826
  • IMG_0826
  • IMG_0828
  • IMG_0840
  • IMG_0855
  • IMG_0875

IMG_0778
  • IMG_0778
  • IMG_0790
  • IMG_0793
  • IMG_0795
  • IMG_0801
NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par capi le 26/10/2015 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il manque juste un petit (grand) hommage au créateur de ce site!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! YVES CAPITAINE.......paix à son ame, il doit regarder cela de la haut ..Messieurs les Sénégalais, ayez la politesse de rappeler son nom sur ce site qui devrait lui être dédié!
A bon entendeur...

2.Posté par Adjanké le 30/03/2019 19:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dans le cadre d'un projet de développement de l'aquaculture au Togo, l'on souhaiterait faire une mission sur cette ferme.
A cet effet, les coordonnées nous permettront de lancer les procédures de partenariat en vue du voyage.
Merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.