Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Fin du Ramadan au Sénégal : La guerre des commissions

Samedi 18 Août 2012

Une nouvelle commission pour observer le croissant lunaire est née. Mais pour Ahmed Iyane Thiam de la commission officielle, une telle initiative ne fait que semer le désordre au Sénégal.


Fin du Ramadan au Sénégal : La guerre des commissions
La commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc) a un concurrent. La commission de l’observation du croissant lunaire dont Babacar Seck est le président. Mais pour Mourchid Ahmed Iyane Thiam qui préside aux destinées de la première, la création de cette nouvelle commission peut être source de désordre dans le pays. « Elle peut semer un désordre total dans le pays », confie-t-il à l’Observateur lu par Setal.net.

Il considère que la COCL « ne peut être reconnue du fait qu’elle est méconnue des populations ». Et contrairement à Imam Babacar Seck qui dit l’avoir rencontré plus d’une fois, Iyane Thiam nie toute accointance avec les membres de la nouvelle commission. « Si je connaissais l’un de ses membres ou si j’avais leur contact, je les aurai appelés pour une union des forces afin que la commission soit une et indivisible », a-t-il juré.

Il fait mieux en déclarant que « L’Islam nous a recommandé d’accorder la bonne foi à toutes les personnes qui ont la foi, mais qui sont connues. Pour ma part, je ne peux évoquer leur foi, car ces personnes me sont inconnues ».

La Cocl qui s'est réunie hier pour scruter le croissant lunaire a décidé de célébrer l'aid, la Korité aujourd'hui alors que du coté de la Conacoc, il est question d'observer le croissant lunaire ce samedi.