Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Financement de projets des jeunes : Une enveloppe de 100 millions pour la région Saint-Louis

Mardi 18 Août 2015


La caravane des vacances citoyennes 2015 a beaucoup profité aux jeunes de l’axe nord. A l’étape de Saint-Louis, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, a annoncé dimanche, au cours d’un forum sur l’emploi des jeunes, une enveloppe de 100 millions de francs Cfa pour le financement des projets des jeunes.


Cette enveloppe sera gérée, selon le ministre, par l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej) qui sera désormais beaucoup plus proche des jeunes par une présence plus remarquée. Ces fonds serviront exclusivement à financer des projets portés par des jeunes de la région, dont le coût est dans la fourchette de 5 à 10 millions de francs. Ils seront octroyés sans discrimination et sans que l’on tienne compte de l’appartenance des demandeurs, a précisé Mame Mbaye Niang, qui a toutefois souligné que ce sont les jeunes engagés et déterminés à travailler qui seront financés. En plus de ce financement de 100 millions de francs, le chef du département de la Jeunesse a annoncé que les jeunes de la région disposeront également d’une superficie de 2 000 ha pour leurs activités agricoles dont 1 000 ha pour les jeunes de Podor et 1 000 pour ceux de Gandiol, dans le département de Saint-Louis. Ces superficies qui leur seront allouées grâce à l’intervention du Prodac (Programme national des domaines agricoles communautaires), qui va s’installer désormais au niveau local, permettront aux bénéficiaires de participer pleinement au développement du secteur de l’agriculture comme l’a demandé le président de la République. De l’avis du ministre de la Jeunesse, le chef de l’Etat a doté son ministère et par ricochet les jeunes de suffisamment d’infrastructures pour que tous les problèmes de la jeunesse de notre pays soient résolus. Il a cité à cet effet l’implantation des Universités à vocation agricole et technique qui doivent permettre désormais aux jeunes de bénéficier des formations adéquates pour bien s’insérer dans le monde du travail. C’est pourquoi il a invité ces derniers à mieux choisir les filières de formation adaptées aux offres disponibles sur le marché du travail dans notre pays. Il a par ailleurs invité ces mêmes jeunes à s’approprier le Plan Sénégal émergent (Pse) et à croire en eux et à la politique de jeunesse et d’emploi mise en place par le Président Macky Sall. «Il y a de l’espoir, ne vous laissez pas divertir par ceux qui pensent que la situation est carabinée. Nous allons renverser la tendance et pour cela, nous avons besoin de cette jeunesse qui croit au Sénégal», a dit Mame Mbaye Niang qui a soutenu dans la même lancée que c’est la première fois depuis l’indépendance que le Sénégal dispose d’un tableau de bord en matière de politique de jeunesse avec un programme bien déterminé et des objectifs bien clairs.
Parmi les activités déroulées dans le cadre de ces vacances citoyennes figurent en bonne place la visite de plusieurs camps de jeunesse et des activités de sensibilisation et un grand concert animé dans la nuit par Youssou Ndour à la Place Faidherbe.
cndiongue@lequotidien.sn
Lequotidien.sn


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.