Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gandiol : Un saisonnier poignarde mortellement son ami et se fait tabasser violemment par les témoins

Vendredi 7 Mai 2021

Une bagarre a viré au drame à Ricote, un village situé dans la commune de Gandiol. La tragédie est survenue dans la nuit du lundi 3 mai entre deux ouvriers saisonniers de nationalité guinéenne (Conakry) qui se bagarraient. L’un a poignardé mortellement son ami, avant d'être tabassé par les autres saisonniers témoins des faits. Le corps de la victime est à la morgue de l'hôpital de Saint-Louis et l'auteur, blessé gravement, a été évacué aux urgences.
La localité de Ricote, village situé dans la commune de Gandiol, a été plongée dans la consternation dans la nuit du lundi 3 mai dernier. Un meurtre commis dans les champs de ce paisible village a défrayé la chronique dans cette partie du département de Saint-Louis. Une vive altercation relative à des questions oiseuses, entre deux ouvriers agricoles, ressortissants peulhs de la Guinée-Conakry, a dégénéré rapidement en une véritable bagarre sanglante, au cours de laquelle, le plus jeune, âgé d’une vingtaine d’années, a poignardé mortellement son ami, âgé de 33 ans. Ce dernier a perdu la vie par la suite.

En effet, ces deux employés saisonniers avaient l’habitude de mettre à profit la période des récoltes de l’oignon pour aller travailler dans les champs du Gandiolais, afin de gagner leur vie. La victime du meurtre s'appelait Amadou Barry, né à Labé, en Guinée Conakry, tandis que le meurtrier, lui, se nomme Ibrahima Bâ, né à Boké en Guinée Conakry. Alertés à 23h18, les éléments de la 51ème Compagnie d'Incendie et de Secours de Saint-Louis se sont rendus sur les lieux où ils ont pu récupérer le corps de la victime qui a été déposé à la morgue de l’hôpital régional de Saint-Louis.

Le meurtrier, grièvement blessé par les autres saisonniers, témoins oculaires et auditifs des faits, qui n’ont pas hésité à le tabasser violemment, a été finalement évacué au service des urgences de cet établissement de santé. Une enquête a été ouverte par les éléments de la Brigade Territoriale de la Gendarmerie de Saint-Louis afin d'élucider cette affaire de meurtre.
Pour rappel, des meurtres du genre sont monnaie courante dans la région de Saint-Louis où plusieurs jeunes ont eu à perdre leurs vies lors de bagarres ayant viré au drame. Des vies qui, malheureusement, leur ont été ôtées par leurs propres frères ou amis intimes.

Yves TENDENG
SUDONLINE
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.