Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L’ARM fixe le prix au détail de l’oignon à 250 francs Cfa

Lundi 23 Avril 2012

L’ARM fixe le prix au détail de l’oignon à 250 francs Cfa
La direction générale de l’Agence de régulation des marchés (ARM) vient de fixer le prix au détail de l’oignon local à 250 francs Cfa le kilogramme, annonce un communiqué transmis lundi à l’APS.

Ce prix a été fixé lors d’une réunion de lancement de la campagne de commercialisation 2011-2012 de l’oignon produit dans la Vallée du fleuve (nord), indique le régulateur des marchés.

Les prévisions de production d’oignon de la Vallée en 2012 font état de quelque 120 mille tonnes, selon l’ARM. Elle indique que les prix au producteur sont fixés à 165 francs Cfa le kilogramme, tandis que le prix de session à partir des parcs est de 225 francs Cfa.

Des mesures d’accompagnement des producteurs ont été prises, annonce le régulateur : gel des importations d’oignon jusqu’au 31 août, élaboration de contrats d’achat-vente entre l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (UNACOIS) et les producteurs.

A ces mesures s’ajouteront le suivi du marché par l’ARM, un inventaire des stocks vendus tous les mardis, l’institution de comités de veille sur les prix en vigueur sur les points de vente identifiés dans la Vallée et d’autres paramètre du marché, indique le communiqué.

Le régulateur des marchés invite les services techniques et les acteurs concernés par la commercialisation de l’oignon à respecter les décisions et mesures prises et à veiller à leur application de ’’la manière la plus rigoureuse possible’’.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.