Connectez-vous
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

LE SERRP va renforcer la résilience de la ville de Saint-Louis face au changement climatique

Jeudi 22 Avril 2021

Depuis 2010, des houles exceptionnelles frappent régulièrement la Langue de Barbarie et surtout le quartier de Guet Ndar qui est le plus densément peuplé de cette bande de terre située entre le fleuve Sénégal et l’océan Atlantique. Des dégâts matériels importants sont ainsi régulièrement enregistrés et en 2017 par exemple, plus de 200 familles ont été directement affectées.


Face à cette situation, l’État du Sénégal, avec l’appui de partenaires techniques et financiers dont la Banque Mondiale, assistent la ville de Saint-Louis à travers une initiative dénommée Projet de Relèvement d’Urgence et de Résilience à Saint-Louis (SERRP). Cette intervention qui s’inscrit dans un cadre plus large du programme de villes durables a pour objectif le renforcement de la résilience de la ville de Saint-Louis face au changement climatique.

Dans sa phase initiale, le projet de relèvement d’urgence de Saint-Louis prévoit plusieurs activités. Il s’agit notamment du déplacement temporaire d’environ 315 ménages installés  à Khar Yalla un site inondable, au Camp Gazeille et dans les familles d’accueil, où ils vivaient dans des conditions précaires, vers un site de relogement temporaire localisé à Djougop où sont aménagées des unités mobiles d’habitation qui offrent  de meilleures conditions de vie.
Des travaux d’aménagement de voirie, d’installation de réseaux d’eau et d’électricité mais également l’installation, la construction d’équipements communautaires et de services sociaux de base, seront aussi réalisés.
Ainsi, sur le nouveau site viabilisé, à Djougop, quelques 42 familles, soit 692  personnes, ont déjà été relogées au mois de juillet 2019.

 Après leur installation sur le site, les 42 familles ont reçu des kits domestiques lors de la cérémonie de remise officielle des clés de leurs unités mobiles d’habitation, présidée par Oumar Guèye, ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires. Ces kits comprenaient entre autres, des matelas, des couvertures, des nattes, des seaux, des produits d’entretien, d’une valeur de près de 37 millions de FCfa.
 
Une seconde phase de relogement provisoire démarrera le 8 avril 2021, sous la coordination du Préfet du département de Saint-Louis, Président du Comité ad hoc. Les travaux d’aménagement et d’installation du second lot d’UMH ont été réceptionnés le 06 avril 2021. Cette seconde phase permettra de reloger 93 ménages (1046 personnes), en attendant la construction des logements définitifs.

En sus des familles, d’autres habitants ont été identifiés sur une zone à haut risque située le long de la côte sur une bande d’environ 20 mètres de large sur 3,6 km. Selon des données du Plan d’Actions de Réinstallation (PAR) de la Langue de la Barbarie préparé dans 432 concessions et 11 808 personnes seront déplacées dans le cadre du recul stratégique qui vise à sécuriser les populations de la Langue de Barbarie. Au total, le SERRP réinstallera une population estimée à 15 081 personnes.
 
 Le SERRP est dans une bonne dynamique
 
Le projet suit normalement son processus de mise en œuvre et il se veut inclusif. C’est ainsi que dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Relèvement d’Urgence et de Résilience de Saint-Louis (SERRP), l’Agence de Développement Municipal (ADM) s’est engagée dans une dynamique d’ingénierie sociale pour une participation inclusive de toutes les parties prenantes. Cette approche vise une responsabilisation des bénéficiaires. Ce titre dicte une prise en charge effective et objective de toutes leurs formes de préoccupations pour une appropriation judicieuse du Projet et de ses extrants.

C’est dans cette optique que les études de plan d’aménagement et des plans architecturaux intègrent une dimension maîtrise d’œuvre sociale dans leur processus de conception. Une série d’activités est mise en œuvre (enquêtes, focus- group, visite de site, discussion ciblée, etc.) pour collecter, analyser et intégrer les requêtes et les pratiques comportementales dans le schéma de conception des concessions.

A cet effet, des activités populaires de restitution ont été menées par l’ADM, pour partager les esquisses des plans d’aménagement spatial et architectural, avec les populations cibles (Guet Ndar, Santiaba et Goxu Mbathie), du 15 au 18 mars 2021 . De la même manière, des visites des sites à Diougop (infrastructures communautaires) et des rencontres de validation des esquisses de plans d’aménagement spatial et architectural à Diougop (avec les populations de la Langue de Barbarie, du site de relogement et du village de Diougop) se sont tenues lors de cette mission.
 
Un programme de restauration des moyens de subsistance
 
D’une durée de 7 ans (2018-2025), Le SERRP se veut une réponse efficace pour faire face aux ondes de tempêtes maritimes intempestives et récurrentes auxquelles les populations de la Langue de Barbarie sont confrontées.
Dans l’optique de renforcer la résilience des populations sinistrées de la Langue de Barbarie, un programme de restauration des moyens de subsistance est en train d’être mis en œuvre. Il permettra de financer des initiatives économiques définies par les populations impactées par l’avancée de la mer et relogés sur le site de Djougop.

En plus de consolider leurs revenus, cette initiative, inscrite dans le cadre du projet de relèvement d'urgence et de résilience à Saint-Louis (SERRP), donnera l’opportunité à ceux qui le souhaitent de pouvoir se reconvertir dans d’autres activités économiques. Des infrastructures sociales structurantes seront mises en place. En plus des familles établies sur le site, elles serviront aux populations environnantes de la zone de relogement.

 
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.