Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La mangue peut contribuer au développement socioéconomique (directrice)

Mercredi 5 Août 2015

Le Sénégal peut bien s’appuyer sur la filière mangue pour arriver à son développement socio-économique, a dit Aïcha Agne Pouye directrice de la division des entreprises et institutions au centre du commerce international (CCI), invitant à mettre l’accent sur l’amélioration de la compétitivité.

’’Aujourd’hui, il est essentiel pour le Sénégal, d’améliorer la compétitivité de son appareil productif, surtout, dans le contexte de la conclusion des accords économiques de partenariat (APE)’’, a souhaité Mme Pouye.
Elle participait, mardi, à Dakar, au lancement du projet d’amélioration de la compétitivité de la mangue sénégalaise, organisé par l’unité nationale de mise en œuvre du cadre intégré renforcé (UNIMOCIR).
La mangue, a t- elle relevé, est un produit qui connait une forte croissance sur le marché mondial, notamment sur le marché européen où, la demande totale enregistrée entre 2012 et 2013 à un rythme annuel de 0,8% passant de 189 000 à 195 000 tonnes.
’’Le Centre du commerce international mettra son expertise et ses outils, pour exécuter avec succès, le projet d’amélioration de la compétitivité de la mangue sénégalaise’’, a assuré la directrice.
’’Nous nous appuierons sur la mise à niveau des compétences techniques mais aussi opérationnelles des institutions d’appui au commerce. Il y a également la mise à disposition de l’intelligence économique pour les producteurs, transformateurs et les exportateurs’’, a t-elle ajouté.
Elle également évoqué un accompagnement des missions et prospection commerciale. ’’Nous allons vous accompagnez pour développer le label +mangue Sénégal+ afin d’accroître les parts de marché à l’export’’, a dit l’ancienne ministre sénégalaise du Commerce.
Aïcha Agne Pouye a salué ce partenariat ‘’fructueux’’, renforcé au cours de ces dernières années entre le CCI et l’ASEPEX.
De plus, a t- elle estimé, pour que le cadre intégré renforcé (CIR) soit un outil efficace au service du renforcement des capacités productives et commerciales, ’’il important que les acteurs nationaux et les partenaires au développement, conjuguent davantage leurs efforts, pour atteindre les objectifs fixés en termes de commerce mais aussi, pour réaliser un impact positif, à l’issue de ce projet’’.

APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.