Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La mémoire balafrée par les énormités de Mbagnick Ndiaye : Macky Sall interdit aux militants d’assister désormais aux cérémonies de passation de servic

Jeudi 24 Juillet 2014

Côté pile, le Président de la République a réaffirmé, en Conseil des ministres du 23 juillet 2014, sa confiance à toute épreuve au ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, coupable d’une bourde monumentale, lors de sa passation de service avec son successeur aux Sports, Matar Bâ.


Mais côté face, Macky Sall a la mémoire tout aussi balafrée par la récente sortie du ministre reconduit dans le Gouvernement, grâce à la Première Dame Marième Faye Sall. En effet, le locataire du Palais, visiblement marqué par l’énormité des propos de Mbagnick Ndiaye, a instruit, en réunion du Conseil des ministres de ce mercredi, de faire de sorte que, désormais, il n’y ait plus aucune connotation politicienne aux cérémonies de passation de service.

En d’autres termes, Macky Sall a demandé au Chef du Gouvernement que, dorénavant, seuls les deux ministres concernés par la passation de service et l’Inspecteur général d’Etat puissent assister aux cérémonies de passations de service. C’est du moins ce qu’a affirmé le Secrétaire d’Etat à la Communication, Yakham Mbaye, invité à l’édition spéciale de 20 heures sur la Rts, reprise par Actusen.com.

Ce que le Chef de l’Etat n’a pas ajouté dans son argumentaire, c’est que c’est la meilleure façon d’empêcher des ministres comme Mbagnick Ndiaye à raconter des énormités, fussent-elles connues de tout le monde. Pour rappel, le ministre de la Culture et de la Communication a récemment affirmé que si lui et son collègue des Sports Matar Bâ siègent au Conseil des ministres, c’est grâce à l’épouse de Macky Sall. Qui les a nommés, quoi !

Actusen.com