Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le premier patient greffé avec un cœur de porc est décédé

Mardi 15 Mars 2022

Le premier patient au monde à avoir reçu une greffe de cœur d'un porc génétiquement modifié est décédé deux mois après son opération, a annoncé mercredi l'hôpital où il était pris en charge.


David Bennett Jr, à droite, se tient à côté du lit d'hôpital de son père à Baltimore, le 12 janvier 2022. © AP
David Bennett Jr, à droite, se tient à côté du lit d'hôpital de son père à Baltimore, le 12 janvier 2022. © AP
David Bennett, 57 ans, est décédé mardi, après que son état "a commencé à se détériorer il y a plusieurs jours", a déclaré dans un communiqué l'hôpital de l'Université du Maryland. "Lorsqu'il est devenu clair qu'il ne se remettrait pas, des soins palliatifs lui ont été prodigués", a-t-il précisé.

L’opération avait été menée en janvier et avait permis de montrer pour la première fois qu’un cœur d’animal pouvait continuer à fonctionner à l’intérieur d’un humain sans rejet immédiat, avait expliqué l’institution dans un communiqué.

David Bennett, 57 ans, qui a reçu le cœur porcin, avait été déclaré inéligible à recevoir une greffe humaine. Il était étroitement suivi par les médecins pour s’assurer que le nouvel organe fonctionne correctement.

Cette modification génétique a été effectuée par l’entreprise Revivicor qui avait aussi fourni un rein de porc que des chirurgiens avait connecté avec succès aux vaisseaux sanguins d’un patient en état de mort cérébrale à New York en octobre.

Les xénogreffes ne sont pas nouvelles

Près de 110.000 Américains sont actuellement sur liste d’attente pour une greffe d’organe et plus de 6.000 personnes qui auraient besoin d’une greffe meurent chaque année dans le pays.

Les xénogreffes (d’un animal à un humain, ndlr) ne sont pas nouvelles. Les médecins ont tenté des transplantations entre espèces depuis au moins le 17ème siècle, les premières expériences se concentrant sur les primates.

En 1984, un cœur de babouin avait été transplanté sur un bébé mais la petite, surnommée “Baby Fae”, n’avait survécu que 20 jours.

7SUR7