Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le prix de l'oignon sera fixé à un niveau acceptable (ministre)

Mercredi 3 Juillet 2013

Le prix de l'oignon sera fixé à un niveau acceptable (ministre)
Le ministre du Commerce, de l'Industrie et du Secteur informel, Alioune Sarr, a annoncé mardi à Potou (nord) l'ouverture prochaine d'une large concertation des acteurs de la filière oignon, dans le but d'aboutir, de manière consensuelle, à un prix acceptable de cette denrée.

''Nous allons ensemble travailler en collaboration avec les producteurs, les commerçants et les consommateurs, pour que le prix de l'oignon soit fixé à un niveau acceptable'', a déclaré M. Sarr à des journalistes, à l'issue d'une visite des périmètres maraîchers de Potou, dans la région de Louga.

''Nous voyons actuellement sur le marché, notamment à Dakar, des prix qui n’obéissent à aucune logique. Nous savons que c'est dû à une spéculation qui n'est pas le fait des producteurs'', a-t-il signalé.

Selon Alioune Sarr, l'objectif du gouvernement dans ce domaine, c'est de protéger les producteurs et les aider à vendre l'oignon à un prix raisonnable.

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et du Secteur informel s'est surtout rendu sur les périmètres agricoles des villages de Mboyen et Sagg Thiel, situés dans la zone des Niayes, l'un des principaux sites de production d'oignon au Sénégal.

Il a aussi rencontré des représentants de producteurs, qui l'ont rassuré quant à la disponibilité de l'oignon et le niveau acceptable du prix du kilogramme, qui est de 250 francs CFA.

''Nous sommes rassurés de la qualité et de la quantité de l'oignon. Actuellement, il n'y a pas d'oignon importé sur le marché sénégalais. Le gel des importations est en cours jusqu'au 31 juillet", a souligné M. Sarr.

"Nous allons dès notre retour réunir tous les acteurs pour que, pendant la période du Ramadan, l'oignon soit disponible, avec un prix compétitif aussi bien pour les producteurs que pour les consommateurs", a-t-il annoncé.



APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.