Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les dix Belges visés par la plainte de la famille de Lumumba

Vendredi 10 Mai 2013

L'hebdomadaire Marianne édition belge à paraître samedi révèle les noms des 10 Belges visés par la plainte déposée par la famille du Premier ministre congolais Patrice Lumumba, assassiné le 17 janvier 1961. L'arrêt de la chambre des mises en accusation de Bruxelles du 12 décembre 2012 autorisant la poursuite de l'instruction mentionne notamment le nom d'Etienne Davignon, alors attaché au cabinet des Affaires étrangères. Parmi les 10 personnes citées, trois sont décédées.


Les dix Belges visés par la plainte de la famille de Lumumba
Selon Marianne Belgique, on y retrouve aussi les noms de Charles Huyghé, à l'époque chef de cabinet du ministre de la Défense du Katanga, celui de Jacques Bartelous, magistrat, de François Son, adjoint du capitaine dirigeant la gendarmerie katangaise, de Claude Grandelet, officier de carrière, de Jacques Brassine de la Buissière, politologue et diplomate, et de René Grosjean, détaché auprès du "bureau conseil" entourant le leader katangais Moïse Tshombe.

Trois personnes visées par cette plainte sont décédées. Roger Leva, sous-lieutenant encadrant la police de Tshombe, est décédé en 2012 tout comme Fernand Vervier, juriste et politologue attaché au cabinet des Affaires africaines. L'officier de carrière détaché au Congo Armand Verdickt est mort en 2011.