Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les poissons morts déversés à l’entrée de Saint-Louis produiront 500 m3 de biogaz ... (photos)

Mardi 5 Novembre 2019

Les déchets de poisson déversés par les frigos à l'entrée de Saint-Louis, relayé par NDARINFO, a choqué les populations riveraines et la commune toute entière de par les nuisances olfactives chroniques qu'ils occasionnent. Au regard de ce problème écologique, la Commune de Saint Louis, accompagnée par l'ONG Le Partenariat a vu la nécessité de valoriser rapidement ces déchets organiques au niveau de l'unité semi industrielle de production de biogaz au site de transformation des produits halieutiques d'Hydrobase.

Il s'agit là d'une problématique à doubles enjeux. D'abord, la nécessité de contribuer positivement l'assainissement urbain. Ensuite, fournir de l'énergie pour les femmes transformatrices de Guet-NDAR.

L'opération menée ce jour entre Le service de nettoiement et l'ONG Le Partenariat a permis de collecter environ 2 tonnes de déchets. Ce qui permettra de produire environ 500 m3 de biogaz.
 







Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par zigui le 05/11/2019 21:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est ce marché de poissons qui doit être déplacé derrière le daral afin quel'eau du fleuve recycle les déchets de poissons

2.Posté par Ousseynou gaye le 06/11/2019 06:29 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande pourquoi les gens raconte le contraire ?
Le cas des poissons pourris !
Qui est ce qui sait passé réellement ?
Il y a une usine de transformation de farine de poisson installé à keur Barka , les populations de ce village respirent une ..

3.Posté par Abdoulaye Mamesine BA le 07/11/2019 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les eaux du fleuve gravement polluées, ses pensionnaires c'est à dire les poissons se raréfient de plus en plus, déclarent des pêcheurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.