Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mauritanie: l’armée renforce sa présence à la frontière avec le Sénégal

Vendredi 10 Avril 2020

La Mauritanie et la Sénégal ont décidé en commun de fermer leur frontière, le fleuve Sénégal, malgré cela, des infiltrations de personnes en Mauritanie à la nage ou en pirogue, sont régulièrement signalées.

Ce qui a conduit l’armée à renforcer sa présence sur la rive mauritanienne du fleuve pour sécuriser les 800 kilomètres de frontières qui séparent les 2 pays. Le chef d’État-major mauritanien, le général Abdallahi Med Lemine s’est rendu dans les régions frontalières du Mali et du Sénégal, où il a tenu des réunions avec les élus locaux et les administrations régionales pour expliquer le bien-fondé de la fermeture des frontières.

« Nous avons reçu l’instruction de nous rendre ici pour voir de près les conditions de vie des populations des régions frontalières, mais également pour rappeler à toutes et tous les raisons de la fermeture des frontières et l’impérieuse nécessité de cette décision pour l’intérêt de tous. Pour stopper l’évolution de la pandémie, nous avons pris l’option de la prévention.

C’est ainsi que nous avons décidé de fermer rapidement les frontières avec nos frères avec qui nous entretenons d’excellents rapports. La décision a été prise en commun accord pour l’intérêt de nos peuples. Cela doit être clair pour tous », a-t-il déclaré.

Depuis le 28 mars dernier, aucun nouveau cas de coronavirus n’a été enregistré en Mauritanie.

Pressafrik

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Rachid ELAÏDI le 13/11/2020 06:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non l’armée mauritanienne n’a rien à faire à El Gerguerat . Il s’agit d’un affrontement direct entre l’armée algérienne et l’armée marocaine avec un catalyseur les sahraouis qui croient défendre une cause par des sabotages sous ordres du général Chengriha . Par contre l’armée mauritanienne devrait choisir son camp comme cela a été suggéré ,implicitement, par le général Mokhtar Bella Chaabane de l’état major mauritanien, suite à une visite rendue à la frontière . Or , le jeu militaire mauritanien n’est pas encore clair concernant sa neutralité et d’accepter des bateaux marocains de ravitaillement en fruits et légumes… je pense que la Mauritanie peut cracher sur la soupe offerte par le Maroc pour venir en aide à des rebelles sahraouis et donc d’être du côté de l’armée algérienne , bien que l’armée mauritanienne est faible en munitions, armes sophistiquées et en hommes de formation militaire ...et comme son jeu n’est pas clair ,il faut un retour au bercail de la Mauritanie au sein du Maroc comme cela a été jusqu’aux années soixante du XXe siècle ; ce n’est qu’une question du pouvoir en place à Rabat;Hassan II avait reconnu la Mauritanie en 1969 sur un calcul politique qui s’est avéré faux, aujourd’hui et quelque soit le pouvoir à Rabat ,il est donc temps de revenir sur les accord de 1969 et de réclamer la Mauritanie comme territoire marocain. Il me semble que c’est une évidence politico-militaire mauritanienne ,de se protéger du Maroc et de garder l’indépendance ou pseudo du Maroc et un non retour à la géopolitique d’autrefois...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.