Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Menace de disparition du Parc de Dioudj : Sur 16.000 hectares, il n'en reste que 6.000.

Jeudi 23 Mai 2013

Menace de disparition du Parc de Dioudj : Sur 16.000 hectares, il n'en reste que 6.000.
Le parc de Dioudj est menacé par des plantes qui envahissent l’espace géologique. Sur les 16.000 hectares, il ne reste plus de nos jours que six mille occupés par les oiseaux pour se nourrir et se reproduire. Les conservateurs de ce parc pointent un doigt accusateur en direction des plantes aquatiques et celles ornementales qui sont de plus en plus envahissantes.

Le parc fait 16 000 hectares et avec la prolifération des plantes aquatiques et d’autres plantes qui ne sont pas très liées à l’eau comme le tamarix, nous avons perdu au moins 10 000 hectares d’eau et il ne reste dans le parc que 6 000 où les oiseaux peuvent trouver de la nourriture, nager, passer la journée », a averti le Colonel Ibrahima Diop conservateur dudit parc.

Dakaractu


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.