Connectez-vous
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mouhamadou Moustapha Ndao, le gouverneur de Saint-Louis, évoque ‘'les futurs défis’' du Mca

Dimanche 8 Janvier 2012

Mouhamadou Moustapha Ndao, le gouverneur de Saint-Louis,  évoque ‘'les futurs défis’' du Mca
Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Mouhamadou Moustapha Ndao, a émis le souhait que le prochain Compact du Millenium Chalenge Account (MCA) prenne en compte certains aspects comme le volet électrification qui constitue ‘un véritable besoin’ dans certains villages de l’Ile-à-Morphil.

S’exprimant lundi au cours de l’ouverture officielle d’un atelier organisé par le Mca-Sénégal sur le thème ‘Sécurisation foncière et accaparement des terres : états des lieux, défis et proposition de solutions’, M. Ndao a listé les prochains défis de ce programme financé par les Etats-Unis à hauteur de 240 milliards de francs Cfa pour le Sénégal.

Outre l’électrification, le Mca devrait aussi, pour mieux servir les populations auxquelles il est destiné, ‘s’intéresser davantage au désenclavement déjà entamé de l’Ile-à-Morphil’, a dit le gouverneur.

M. Ndao a aussi identifié comme défi à relever pour le Mca, l’aménagement hydro-agricole de cette île qui ‘possède de vastes terres fertiles pouvant jouer un rôle important dans l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire’.

Les plantes aquatiques, qui empêchent aussi une bonne hydraulicité de l’eau dans certaines localités, seront un des enjeux futurs du Mca, selon le gouverneur pour qui elles doivent ‘faire l’objet d’une attention particulière du Mca qui fait de l’hydraulique un axe important de ses programmes à côté des infrastructures routières et des aménagements agricoles’.

L’assainissement devrait être pris en compte par un deuxième programme du Mca, souligne le gouverneur qui l’identifie comme défi à relever en même temps que les problèmes environnementaux et fonciers.

Remerciant le Mca d’avoir choisi la région de Saint-Louis, il a noté qu’il a permis ‘une avancée significative’ d’un programme de gestion hydraulique dont la mise en œuvre laissait à désirer.

Le directeur du Mca, Ibrahima Dia a, lui, insisté sur l’objectif fixé par le Mca ‘de s’assurer que toutes les conditions environnementales et sociales étaient réunies notamment l’existence d’un cadre physique, juridique et institutionnelle favorable’.

‘Les principes directeurs du Mca dans la zone, a-t-il ajouté, sont le respect impérieux de la législation nationale, la bonne gouvernance, le respect de l’environnement impliquant le respect du droit des occupants, etc. ’.

‘Cet atelier se tient au moment où, a indiqué Dia, le Mca vient de boucler la première phase de cet important volet portant sur les études préparatoires à la sécurisation foncière’.

Sidy Diagne avec Aps


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.