Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Non-inscription à l’état civil : des enfants en souffrent encore à Saint-Louis (vidéo)

Mercredi 20 Décembre 2017

Plusieurs chefs des villages du département de Saint-Louis, autorités politiques acteurs engagés dans la protection de l’enfance ont pris part à un forum de discussions sur la problématique organisé, mercredi, par la Caritas.


Cette activité s’inscrit dans la dynamique de son projet «  Respect du droit à l’obtention de pièce d’état civil pour les enfants vénérables » soutenu par son partenaire Caritas Espagnole.
 
L’engagement de la Caritas est fortement nourri par la récurrence du fléau à Saint-Louis. Celui-ci malgré les importantes actions de sensibilisations multiformes déroulées dans ce cadre.
 
La non-inscription des enfants entretenue par une forme l’insouciance et la paresse des parents, sape gravement l’avenir de cette frange de la population. Les mobilisations sociales initiées l’organisation non gouvernementale catholique (la dernière a été tenue à Guet-Ndar) tente d’informer les populations sur ses effets désastreux de la déclaration.
 
« Nous avons organisé deux audiences forum depuis le lancement du projet. Nous sommes à 2000 cas résolus », a révélé Moussa FALL animateur dans le cadre du projet.
 
« La demande est toujours forte », a-t-il ajouté en invitant les collectivités locales et l’administration territoriale à s’impliquer dans le combat.
 
Dans cette optique, M. FALL invite le Préfet de Saint-Louis, Mme Mariama Ngom TRAORE, à soutenir la synergie collaborative qui s’est formée autour de la Caritas pour éradiquer le mal.
 
> Suivez sa réaction en vidéo ...
 

> Quelques images du Forum 

 

NDARINFO.COM
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.