Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Qui est Bécaye DIARRA, le nouveau commissaire central de Saint-Louis ?

Mardi 8 Novembre 2016

Il sera installé, demain, en remplacement Modou BOP, a appris Ndarinfo.com. C’est un policier rigoureux, loyal, interagissant, impitoyable envers la délinquance et le banditisme qui hérite du bureau carré du «central» de SOR, l’œil pointé sur la longue avenue général de Gaulle. Muté, à quelques jours du Grand Magal, sur demande des autorités religieuses, pour son intransigeance sur certaines pratiques qu’il n’a jamais tolérées, le désormais ex-commissaire de Touba brandit un bilan positif qui le rend heureux.


Qui est Bécaye DIARRA, le nouveau commissaire central de Saint-Louis ?
Après avoir passé à MBACKE comme officier, entre 1993 et 1999, cet ami du vénère Serigne Saliou MBACKE avait dirigé la brigade anticriminelle du commissariat central de Dakar. Saint-Louis sera son 8e poste comme commissaire après Point E, Tivaoune, Matam, Kolda, Mbour, Guédiawaye et Touba.

Je rends grâce à Dieu, je prie sur le prophète Mouhammed (Psl) et je remercie mes parents. Je remercie la hiérarchie de la police pour la confiance qu’elle m’a renouvelée en me nommant Commissaire central de Saint-Louis. En venant ici, la Direction nationale de la police me disait qu’il ne se passait pas un seul jour sans qu’il y ait cambriolage ou agression dans la ville de Touba. La mission que le Directeur général a bien voulu nous confier était de neutraliser les malfaiteurs et de faire de la cité religieuse une ville de paix et de tranquillité. Et je peux affirmer ici que nous avons atteint cet objectif», a-t-il indiqué.

Je m’en réjouis et je pars la conscience tranquille

Poursuivant, il a ajouté : «Tous les habitants de Touba se sont rendu compte que nous avons fait un excellent travail et qui la situation a beaucoup changé. Il y a trois jours, j’ai rendu visite à Serigne Bass Abdou Khadre qui m’a dit de bouche à oreille qu’avant mon arrivée, si l’insécurité était à 100%, aujourd’hui on a atteint 80% de sécurité. Je m’en réjouis et je pars la conscience tranquille». «Je remercie tout le monde, particulièrement le Khalife général, Serigne Bass Abdou Khadre, le Commandant du corps urbain et tout le personnel.

Je n’ai jamais demandé à prolonger mon séjour, contrairement à ce qui a été dit. Je suis un fonctionnaire et je suis à ma 16e affection. Je suis toujours prêt à servir là où l’autorité pense que je suis utile», a-t-il confié lors de son départ.

«Le Commissaire Diarra, la hiérarchie n’a rien à lui reprocher. C’est un homme loyal»

Les propos du Commissaire sortant ont été étayés par le Directeur de la sécurité publique (Dps), venu présider la passation de service. Abdoulaye Diop a même décerné une mention de félicitation au Commissaire Bécaye Diarra. «La police a pour mission de sécuriser les populations et leurs biens. Pour atteindre cet objectif, il fait travailler avec elle et isoler les malfaiteurs. Nous félicitons le Commissaire Diarra, la hiérarchie n’a rien à lui reprocher. Nous sommes la locomotive, si l’un des wagons ne suit pas, nous sommes les premiers à le savoir. C’est un homme loyal», a éclairé le Commissaire Diop.

«N’utilisons pas la parcelle de pouvoir contre les humains. Car le pouvoir des humains est éphémère»

«Rendons grâce à Dieu. Une mission qui est finie, personne n’y peut rien. La destinée appartient aux hommes, mais le destin est du domaine divin. Soyons des croyants et continuons notre mission d’aider les hommes à bien vivre sur terre. N’utilisons pas la parcelle de pouvoir contre les humains. Car le pouvoir des humains est éphémère», a-t-il conseillé au personnel et aux chefs religieux présents à la cérémonie.

À la fin de la cérémonie, le représentant du Khalife a offert au Commissaire sortant un exemplaire du Coran et un tapis de prière, avant de rappeler au Commissaire Diagne le statut de la ville de Touba qui est, selon Cheikh Bara Abdou Ahad, «une ville particulière qu’on doit traiter avec particularité».

NDARINFO.COM et Webnews
 
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par mandio le 09/11/2016 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
«une ville particulière qu’on doit traiter avec particularité». Qu'est ce que cela veut dire????????????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.