Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SENHUILE ET POPULATIONS DE GNITH: les démons de la dénonciation ressurgissent.

Mardi 2 Août 2016

SENHUILE ET POPULATIONS DE GNITH: les démons de la dénonciation ressurgissent.
Les dénonciations fusent du côté des populations de GNITH fustigeant une «  mauvaise » exploitation de terres allouées à l’entreprise SENHUILE et un présumé projet d’extension de ses aménagements. Les populations de Kadou Ndef, Gniling et Thiamène regroupées autour d’un collectif, estiment qu’elles sont laissées en rade par l'Etat et refusent de céder une partie de la zone à cette filiale de Tampieri Financiel Group.
 
«  Nous avons appris que l’État va offrir un bail à SENHUILE. Alors que nous avons, nous populations locales, tout le mal du monde pour ficeler des projets agricoles dans notre zone. Depuis plusieurs années, nous courrons derrière ses possibilités », a fustigé Amadou KA, un des membres du collectif
 
« Depuis 5 ans, des terres ont été octroyées à SENHUILE. Elle ne les a pas exploités, elle a  pillé toutes les ressources qui s’y trouvait dont de nombreux arbres. Elle s’est permis tout ce que l’État avait refusé aux populations », dénonce M. KA qui, par ailleurs, s’insurge contre l’obstruction volontaire du parcours du bétail.
 
Pour M. KA et ses camarades, « le président Macky SALL est pourtant dans de bonnes dispositions pour que les terres soient rendues aux populations. Il l’a formulé plusieurs. Ce sont les autorités locales qui refusent de la matérialiser ».
 
NDARINFO.COM