Connectez-vous
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : 4 condamnés à perpétuité se retrouvent en liberté

Jeudi 29 Avril 2021

Samba Omar Bâ, Kalidou Sow, Khardiata Niang, Seydou Mamadou Fall ont, en décembre 2019 été condamnés aux travaux forcés à perpétuité, pour association de malfaiteurs et assassinat, en décembre 2019 . Leur complice, Hamidou Fall dit « Noiraud » écope lui, de 3 ans de prison pour recel de cadavre et non dénonciation.


Saint-Louis : 4 condamnés à perpétuité se retrouvent en liberté
Le coup de théâtre est survenu hier mardi, quand la cour d’Appel a annulé, ce 27 avril, la procédure par laquelle ces condamnés,  poursuivis pour à la mort de Tidiane Thioye, l’ancien chef de gare routière de Matam, rapporte Les Echos. Condamnés à perpétuité, Samba Omar Bâ et Cie se retrouvent donc en liberté pour vice de procédure.
Le fanatique n'a nullement envie d'être libre  (Par Alassane K. KITANE)Sélectionné pour vous :
Le fanatique n’a nullement envie d’être libre  (Par Alassane K. KITANE)

En effet, ayant interjeté appel de la décision du juge du Tribunal de Grande Instance de Matam, hier mardi, à la cour d’Appel de Saint-Louis, compétente en l’espèce, celle-ci n’a même pas statué sur le fond du dossier. En fait, la cour d’Appel a constaté que les procès-verbaux n’étaient pas signés et l’exigence de la présence obligatoire d’un avocat en matière criminelle (article 101 alinéa 4) n’était pas non plus respectée.

Pour les juges d’Appel, il y a une flagrante violation des droits de la défense. En conséquence, la Cour a annulé la procédure. Une annulation qui est synonyme de liberté pour les cinq détenus, à moins que le parquet ne se rattrape et initie une nouvelle procédure. En attendant, Samba Omar Bâ et Cie sont libres comme l’air.

Pour rappel, cette histoire remonte à octobre 2016. Le corps sans vie de Tidiane Thioye, chef de gare routière à Ourossogui, a été retrouvé tout nu  sur la berge de fleuve.  L’ enquête orientée vers les autres membres du syndicat des chauffeurs portera ses fruits, car à l’époque,  une partie d’entre eux réclamait la démission de Tidiane Thioye et exigeait qu’il fasse son bilan, à l’approche des nouvelles élections.  Le défunt chef de la gare routière, candidat à sa  propre succession venait ainsi d’être éliminé. Et des dénonciations anonymes feront interpeller Samba Omar Bâ et Cie, accusés du meurtre. Des faits qu’ils ont toujours niés.

Avec Senenews