Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis - Aissainissement : Alioune Badara Diop, le DG de l'ONAS promet la réhabilitation du réseau de l'Ile.

Mercredi 20 Février 2013

Saint-Louis - Aissainissement : Alioune Badara Diop, le DG de l'ONAS promet la réhabilitation du réseau de l'Ile.
Le directeur général de l'Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Alioune Badara Diop, a promis, dimanche, la mise en œuvre d'un programme de réhabilitation du réseau de l'ile de Saint-Louis confronté ces derniers temps à un problème d'évacuation des eaux usées.

''Ce réseau sera complétement repris car il a atteint sa durée de vie. Il date de plus de 70 ans alors que sa durée de vie normale est de 50 ans’’, a expliqué M. Diop qui effectuait une visite dans l'ile de Saint-Louis envahie ces derniers jours par des eaux usées du fait d'un réseau défectueux.

Selon lui, ''le réseau fait d'amiante et de ciment sera changé progressivement en PVC plus adapté et pour une durée de plus de 100 ans''.

‘’Il faudra que les populations s’attendent à ce que le réseau s’affaisse ailleurs en attendant qu’on arrive à toucher tout le circuit’’, a dit le directeur général de l’ONAS promettant une solution rapide au problème.

L’ONAS a un vaste programme de réhabilitation de toutes les stations de pompage de la ville de Saint-Louis, a dit M. Diop signalant que ''les autres quartiers de Saint-Louis qui ne bénéficient pas d’un réseau d’assainissement seront pris en charge très prochainement conformément aux directives du dernier conseil présidentiel sur l’assainissement’’.

La même politique sera menée dans les autres villes comme Dakar et Kaolack même si dans certaines villes ‘’l’ONAS ne gère pas les canaux d’évacuation des eaux de pluie qui relèvent des municipalités’’, a t-il précisé.

‘’N’empêche, a t-il ajouté, l’ONAS, disposant des moyens et de la compétence pour résoudre ces problème, fera face’’.

Selon lui, ‘’le budget pour les opérations pré-hivernale qui était d’un milliard a été revu à la hausse et va atteindre 5 milliards permettant de prendre en charge tous ces volets’’.

APS