Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis: Amadou Mahtar Mbow contre la gestion solitaire du pouvoir

Dimanche 8 Juillet 2012

Le président Amadou Mahtar Mbow a affirmé que la gestion solitaire du pouvoir est banni stimant que ‘’le Sénégal appartient à tous les sénégalais et pour le construire et arriver au développement, la gestion solitaire doit être bannie’’.
Il s’exprimait samedi à l’occasion d’un panel qui lui était consacré dans le cadre de l’hommage organisé à l’UUGB par la ville de Saint-Louis à son endroit.


Saint-Louis: Amadou Mahtar Mbow contre la gestion solitaire du pouvoir
Le président des Assises Nationales a plaidé pour une union solide de tous les sénégalais et sur cette lancée note que ‘’le nouveau gouvernement doit travailler tout en respectant la volonté des Sénégalais. Il ne faut pas que les nouvelles autorités tombent sous les erreurs de l’ancien régime.

Signalant que le Sénégal dispose d’énormes potentialités naturelles et des ressources humaines de qualité pour se développer, il a estimé qu’’’il faut instaurer une bonne gouvernance qui implique tous pour atteindre l’émergence’’.

Pour le doyen Mbow, ‘’nous ne devons plus accepter que nos terres soient données à des étrangers venus d’ailleurs alors que les ayants droits restent ici à les regarder faire. Nous ne devons plus accepter que d’autres viennent prendre notre richesse les utiliser au détriment de notre peuple.’’
Cependant, ajoute-t-il, ‘’il faut que les nouvelles autorités pensent à doter les populations de moyens pour qu’elles puissent cultiver ces terres pour un développement durable’’.

A l’endroit de la jeunesse, il lancera un message d’optimisme malgré la crise qui sévit et avance qu’elle doit relever les défis de l’avenir car ‘’rien n’est joué d’avance dans la vie et les jeunes devraient toujours donner le meilleur d’eux-mêmes pour devenir de grandes personnalités et mieux servir leur pays.’’

‘’Il ne faut jamais nourrir de complexe d’infériorité. Avec de la volonté, de la constance et de la patience, on peut arriver à tout et les jeunes doivent savoir que s’ils s’efforcent de toujours travailler pour atteindre le niveau le plus élevé de la connaissance, ils y parviendront.’’, a dit M. Mbow.

Selon M. Mbow qui donne en exemple son propre parcours, ‘’il ne faut jamais penser que certains gens ont atteint des sommets que vous ne pourrez jamais atteindre. Seul le travail paie.’’

Il souligne que ‘’jamais les occidentaux n’avaient cru qu’un jour le noir ou même un Sénégalais les supplanterait. Ils pensaient qu’ils continueraient à dominer, mais aujourd’hui, c’est l’inverse’’.

‘’Les jeunes ne doivent jamais oublier ni renier leurs racines, leur culture. Il faut toujours privilégier le retour aux sources’’, a conclu l’ancien directeur général de l’Unesco.

Cheikh Saad Bou SEYE