Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : Me Lamine Guèye donné en exemple aux jeunes

Mardi 30 Octobre 2018

Saint-Louis : Me Lamine Guèye donné en exemple aux jeunes
Le défunt président de l’Assemblée nationale du Sénégal (1960-1968), Lamine Guèye (1891-1968), est ‘’un exemple’’ dont doivent s’inspirer les jeunes et les hommes politiques d’aujourd’hui, a déclaré mardi le président de l’Association pour la pérennisation de sa pensée et de son œuvre, Boubacar Hann. Me Guèye était un ‘’homme de vertu, d’honneur, d’humilité, un patriote, un défenseur des noirs et un combattant pour la libération de l’Afrique jusqu’à sa disparition’’, a souligné M. Hann. Il s’exprimait lors d’une conférence publique organisée à l’Institut français de Saint-Louis, sur le thème : ‘’Le parcours et l’œuvre de Me Lamine Guèye’’.

Cette conférence se tient en prélude du grand colloque prévu à l’occasion de la célébration, les 13 et 14 novembre, à Dakar, du cinquantenaire de la mort de l’ancien leader du Parti sénégalais d’action socialiste. Lors de ce colloque, d’éminents enseignants et scientifiques feront des communications sur la pensée et l’œuvre de Me Lamine Guèye, afin que ‘’la jeunesse d’aujourd’hui puisse le découvrir davantage et s’inspirer de son engagement patriotique et citoyen’’.

‘’Lamine Guèye et ses compagnons, Léopold Sédar Senghor et Galandou Diouf, ont beaucoup fait pour le développement du Sénégal et même de l’Afrique’’, a rappelé Boubacar Hann. Mamadou Diallo, professeur d’histoire et de géographie, a retracé le parcours de l’homme qui, selon lui, est né en 1891 à Médine (Mali) d’une mère et d’un père saint-louisiens.

Selon lui, il a fait de brillantes études secondaires et universitaires. Lamine Guèye, qui fut avocat, docteur en droit et titulaire d’une licence en mathématiques, a notamment ‘’défendu Galandou Diouf et d’autres Sénégalais dans des procès contre les colons blancs’’, a-t-il rappelé. Retraçant son itinéraire politique, le conférencier a souligné que Me Lamine Guèye fut maire de Saint-Louis en 1925, puis maire de Dakar, de 1945 à 1965. Il a été aussi président de l’Assemblée nationale, de 1960 à 1968.

APS

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par yarmouk le 31/10/2018 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même pas une avenue ou un édifice public important pout honrer la mémoire de ce grand saint-louisien, grand commis de l'état, avocat fantastique, homme politique hors-pair acteur de premier plan de l'histoire du Sénégal et de l’Afrique. Saint-Louis, ville ingrate et sans mémoire qui préfère donner le nom de ses rues à d'obscurs marabouts au lieu de les baptiser du nom de ceux qui furent les bâtisseurs du Sénégal moderne! Honte sur vous. A Saint-Louis il devrait y avoir au moins une avenue Lamine Gueye ( ne me parlez surtout pas de ces HLM de la banlieue!) et un lycée du même nom. C'est le minimum qu'on lui doit. Il y a d’autres illustres Saint-louisiens qu'on a aussi poussés dans les oubliettes de l'histoire. Saint-louisiens réveillez-vous, arrêtez d'être amnésiques, il y va du salut de votre ville chargée d'histoire!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.