Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis: Ngaye-Ngaye, le village qui effraie les candidats à la présidentielle sénégalaise

Mardi 28 Février 2012

Un village du nom de Ngaye-Ngaye au Sénégal a été délaissé par les candidats à la présidentielle à cause des légendes qui planent sur lui.


Saint-Louis: Ngaye-Ngaye, le village qui effraie les candidats à la présidentielle sénégalaise
Alors que l’élection présidentielle au Sénégal laisse place à une grande effervescence, un village n’en reste pas moins exclu, les candidats ayant peur d’y venir faire campagne à cause d’anciennes histoires macabres, a expliqué Courrier International. Il planerait en effet sur le village de Ngaye-Ngaye, situé à 11 kilomètres de Saint-Louis, une menace pour tous ceux qui auraient de mauvaises intentions envers ses habitants.

Cette légende existe depuis l’époque coloniale : "Une fois, un commandant est venu de Saint-Louis percevoir les impôts. Selon leurs possibilités, certains ont payé, d’autres pas. Il a quelque peu rudoyé ceux qui n’avaient pas payé leur impôt et fut foudroyé sur-le-champ", a raconté le chef du village. Plus tard, une autre histoire étrange est arrivée. Un second commandant qui passait par là a également été retrouvé mort, étranglé par la bride de son cheval passée à son cou… Depuis, aucune figure d’autorité n’a voulu y retourner. La cause de cette peur est "Gnawane", le génie protecteur des lieux.

Un seul parti a bravé la légende

Un seul parti a eu le courage de s’y rendre. Il s’agit des membres du PDS, représentants du candidat Abdoulaye Wade. Lors du premier tour qui s’est tenu dimanche, les votes l’ont amené juste derrière son principal opposant, Macky Sall. En attendant les résultats officiels qui devraient paraître dans la journée de mardi, on peut dire que la chance ne lui a pas totalement souri puisqu’il s’est fait huer dans son propre bureau de vote à Dakar.

Quoi qu’il en soit, malgré cette peur ambiante autour de ce village mystique, ce dernier a besoin d’aide. En effet, les habitants vivent essentiellement de la production artisanale de sel, extrait à la main et vendu à un prix dérisoire. Ils réclament donc plus de matériels pour réussir à accomplir ce travail difficile et peu rentable. Ils aimeraient aussi une "amélioration des conditions de vie du village et le désensablement des routes", a expliqué le chef de village.

Gentside.com