Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis - Politique de l'éducation et de la formation: Les acteurs « diagnostiquent » les maux du système

Vendredi 15 Juin 2012

Saint-Louis - Politique de l'éducation et de la formation: Les acteurs « diagnostiquent » les maux du système
Les acteurs et les partenaires de l’école dans la région de Saint-Louis sont au chevet du système éducatif depuis hier, jeudi 14 juin. Le comité régional de coordination et de suivi du Programme décennal de l’éducation et de la formation (Pdef) organise en effet, dans la vieille ville, sa réunion annuelle. Objectif de ces assises placées sous la présidence du Conseil régional : diagnostiquer les difficultés du système dans la zone nord.

La ville de Saint-Louis abrite depuis hier, jeudi 14 juin 2012, son comité régional de coordination et de suivi du Programme décennal de l’éducation et de la formation (Pdef). Initiée par l’Inspection d’académie de Saint-Louis et placée sous la présidence du Conseil régional, la rencontre réunit un parterre d’acteurs de l’école, de partenaires sociaux (syndicats et parents d’élèves), de structures décentralisées et d’organisations non gouvernementales d’appui au développement du secteur. Au bout du compte, l’objectif de ces assises est de promouvoir une réflexion participative des divers acteurs de l’éducation et de la formation sur les maux du système dans la région et sur les modalités d’une plus efficace intégration du Pdef à Saint-Louis. Devant durer trois jours (14-16 juin), la réunion du Comité régional de coordination et de suivi (Crcs) est effectuée en prélude à la revue nationale du Pdef prévue fin juin à Dakar.

Pour S. A. Nar Fall, Inspecteur d’académie de Saint-Louis qui se prononçait à l’ouverture de l’atelier, « la réunion du comité régional qui enregistre cette année une présence massive du secteur privé, des diocésains et des maîtres de daaras est une plateforme pour la bonne mise en œuvre de la politique régionale de développement de l’éducation et de la formation… » Qui plus est, dira l’IA, l’atelier est un espace dynamique pour « évaluer l’état de santé de l’éducation et de la formation dans la région ». Invitant dés lors les divers acteurs présents à la rencontre à partager sans restriction sur les gaps notés dans la région, Nar Fall mettra le doigt sur les difficultés qui plombent le plein essor du système à Saint-Louis. « Il y a beaucoup d’insatisfactions…Notre rôle à tous est de diagnostiquer ces gaps et, d’une manière participative, de contribuer à leur résolution pour booster les indicateurs ».

Dans ce schéma, l’implication des partenaires sociaux est déterminante, a fait remarquer l’IA. « Nous venons de vivre une année perturbée marquée par un prolongement et un réaménagement du calendrier scolaire…Il faut réfléchir sur les modalités d’exécution efficace de ces nouvelles mesures ». Et d’annoncer dans la foulée l’initiative du gouverneur de Saint-Louis d’organiser, le 21 juin, un CRD destiné à accompagner les changements dans le calendrier scolaire. Notons que ces assises régionales de l’éducation s’effectuent en présence d’Ong comme Plan International, la Fondation Paul Guérin Lajoie, l’Usaid/Edb et autre Sen 24.