Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : Vers la création d’un centre africain d’excellence en mathématiques à l’UGB.

Mardi 4 Mars 2014

Le professeur Aboubakary Diakhaby a insisté mardi sur l’apport des mathématiques dans la définition de stratégies de développement pertinentes et invite le gouvernement sénégalais à réfléchir sur des mécanismes modernes permettant d’enrichir « la masse critique du pays ».


« La matérialisation du Plan Sénégal Emergent devra passer nécessairement par la création d’une forte communauté scientifique qui devra s’approprier de ce programme », a-t-il dit en marge de l’ouverture au centre de Calcul de l’Université Gaston Berger d’un séminaire de trois jours sur les probabilités mathématiques et les statistiques.

Cette rencontre organisée par le Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Statistiques et Développement(LERSTAD) et mise sous la supervision du Professeur Yury Kutoyants de l’Université du Maine(France) a permis aux doctorants en Maths et Physique de s’imprégner des enjeux des processus stochastiques dont l’utilité dans la vie courante a été fortement magnifiée.

Pour M. Diakhaby, des programmes éducatifs et sociaux doivent être élaborés pour promouvoir l’apprentissage des matières scientifiques au Sénégal, en regrettant « la grande ruée » vers les séries dites littéraires.

Ce Maître de conférences s’est félicité, par ailleurs, de l’obtention par l’UGB d’un financement de 4 milliards de la Banque Mondiale pour créer un hub mathématique de référence. « L’UFR SAT va recevoir dans ce cadre-là plusieurs chercheurs africains. Ce projet fera de notre université un centre d’excellence en mathématiques. Il permettra de renforcer cette masse critique de chercheurs sans laquelle, il serait difficile d’atteindre le cap du développement ».

Pour le professeur Ali Souleymane DABYE(LERSTAD) organisateur de cet événement, « Saint-Louis se veut un carrefour des mathématiques au niveau de toute l’Afrique. La réussite à l’appel d’offre de la Banque mondiale en est une preuve palpable. Il faut reconnaitre que les mathématiques ont pris un bon départ au Sénégal ».

« Il faudrait que les mathématique soient le noyau central pour les pays émergents », pense le professeur DABYE qui annonce la tenue d’un colloque internationale sur cette science à Dakar, la semaine prochaine.

Ndarinfo.com
Voici en vidéo les interventions des Professeurs Yury Kutoyants et Aboubakary Diakhaby