NDARINFO.COM

Saint-Louis : les « nervis » de la Commune et les deux charriots de clémentine

Vendredi 6 Avril 2018 - 15:55

Une scène assez incroyable s’est produite, hier, à Tableau Ndiol Mbarack à Pikine. Un producteur de film documentaire a surpris un « nervi » de la Commune de Saint-Louis en train d’embarquer dans un véhicule deux charriots de clémentine accusés d’avoir obstrué la voie publique.
 
Abasourdi pour l’hilarant motif, l’homme saisit son téléphone pour immortaliser la scène. Un des nervis s’en prend à lui et le brutalise avant de confisquer son téléphone pour supprimer les images. Malheureusement pour lui, les photos ont été sauvegardées dans le mobile.
 
Pourtant des chiens errants pullulent dans la ville et terrorisent sans que ces recrues de la Commune réagissent pour protéger les populations. Idem, pour les agressions dans les quartiers périphériques. Ils ne se limitent qu’à pourchasser quotidiennement les vendeurs à la sauvette sur l’avenue Général de Gaulle.
 
NDARINFO.COM
 
 
 





Commentez maintenant

1.Posté par zionman le 06/04/2018 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le sénégal est devenu comme Haïti avec ses tonton macoute! il ne manque que le vaudou!

2.Posté par Makynadem le 07/04/2018 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L'essentiel
Rémy Ngono : "Macky Sall est le plus grand escroc de l'histoire politique du Sénégal"
05/04/2018


Cinq ans de prison pour Khalifa Sall, le maire de Dakar, pour "escroquerie sur les deniers publics", et cinq millions de francs CFA d’amende. Mis aux arrêts pour le motif de "détournement de deniers publics", Khalifa Sall a finalement été relaxé sur cette accusation où on voulait faire croire qu’il avait pillé des montagnes de millions. À l’énoncé du verdict, on découvre que c’est plutôt un cirque politique d’une justice qui broie ses proies telle une pieuvre qui resserre une à une ses tentacules, pour étouffer les potentiels candidats à l’élection présidentielle contre Macky Sall. La justice sénégalaise a jeté Karim Wade en prison en l’accusant d’avoir détourné plus d’un milliard. Mais il a été relaxé respectivement par la Cour de justice de la CEDEAO, le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, le pôle financier, le Tribunal de Grande Instance et la Cour d’ Appel de Paris, sur la base de plus de 3000 documents fournis contre l’ État sénégalais.

Comme Paul Biya, Macky Sall a fait main basse sur la justice de son pays pour se donner une bonne image à travers le cirque de la lutte contre la corruption, guettant l’instant propice pour emprisonner ses éventuels rivaux. Cependant, Macky Sall est le chef d’État africain qui passe les marchés les plus scandaleux pilotés par des réseaux d’escrocs et de mafieux.

Le palais présidentiel que Macky Sall prévoit de construire à Diamniadio va coûter 100 milliards de francs Cfa. Le projet a été confié à l’architecte libano-ivoirien Pierre Fakhoury. Ce dernier réclamerait du pétrole en contrepartie du financement de l’édifice. Pierre Fakhoury serait un habitué à ce type de règlement en nature comme les gangsters de l’ancien Texas, à travers sa société YAM’S.

La star internationale Akon , de son vrai nom Alioune Badara Thiam, concepteur du projet ” Akon lighting Africa”, prévoyant fournir l’électricité dans 40 pays africains pour un coût total d’un milliard de dollars, est déjà opérationnel dans 16 pays du continent africain et non chez lui-même au Sénégal où Macky Sall a bloqué le dossier, préférant aller acheter un lampadaire en France pour 1 million 142 mille francs par pièce , pour un coût total de 57 milliards 69 millions de francs CFA. Le marché du TER de Macky Sall est la plus grosse escroquerie du siècle.

Non seulement il n’est pas un train à grande vitesse, mais il coûte 568 milliards pour 57 kilomètres, soit 10 milliards par kilomètre . Pendant ce temps, au Nigeria, le TGV (train à grande vitesse) a coûté 532 milliards pour 187 kilomètres, soit 2,8 milliard par kilomètre.

Malgré la création du ministère de la Bonne gouvernance et l’Office National de Lutte contre la corruption, le Sénégal est toujours dans la zone rouge des pays corrompus du monde dans le classement de Transparency International. Macky Sall qui a les mains les plus sales du Sénégal, a rendu la justice du Sénégal aussi très sale. Comme le disait F. Dostoïevski : "Si le juge était juste, peut-être le dirigeant du pays serait le premier coupable".

J. RÉMY NGONO
Journaliste d'origine camerounaise, chroniqueur à la RFI





3.Posté par THYNE le 08/04/2018 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A MON AVIS IL EST PREFERABLE QU IL S OCCUPE DE CE QUI SE PASSE AU CAMEROUN QU AU SENENEGAL .

JE PENSE QUE LE CAMEROUN N EST PAS MIEUX LOTI QUE LE SENEGAL.

MIEUX VAUT BALAYER DEVANT SA PORTE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.