Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal: début de discussions avec la Mauritanie pour l'érection d'une bande côtière de 25 km

Vendredi 29 Novembre 2013

Le gouvernement est en discussion avec la Mauritanie pour ériger une bande côtière de 25 km permettant aux pêcheurs sénégalais de pêcher librement dans cet espace, a annoncé vendredi le ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, Haïdar El Ali.


''Nous travaillons avec le gouvernement mauritanien pour ériger une bande côtière de 25 Km, dans laquelle nos pêcheurs pourront pêcher librement. La Mauritanie est un pays frère, souverain, nous discutons'' pour obtenir leur accord, a-t-il dit.



M. Haïdar a fait cette annonce lors de l’examen du budget de son département à l’Assemblée nationale où plusieurs députés l'ont interpellé sur les problèmes entre les pêcheurs sénégalais et les gardes de côtes mauritaniens.



''Nous devons continuer à discuter avec la Mauritanie. Le projet que j’ai soumis à mon homologue mauritanien, c’est de mettre une bande côtière de 25 km, parce que la frontière avec Saint-Louis est très proche, malheureusement nos pêcheurs la dépassent’’, a indiqué Haïdar El Ali.



Le ministre de la Pêche et des Affaires maritimes a annoncé qu’il va effectuer un voyage le 15 décembre en Mauritanie dans le cadre de la restitution du matériel saisi dans des pirogues sénégalaises.


Face à la raréfaction du poisson, il a plaidé pour la création d’aires marines protégées (AMP) et la mise en place d’une politique hardie en direction de la pisciculture et de l’aquaculture.


Le budget du ministère de la Pêche et des Affaires maritimes pour l’exercice 2014 a connu une baisse de 11 milliards 682 millions de francs, passant de 24 milliards 996 millions à 13 milliards 313 millions.


APS


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Moussa dieye le 30/11/2013 01:56 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À chaque fois on nous acuse, toujours ils pensent que les pêcheurs depassent la frontiére ce qui crée des conflits entre garde-côtes et pêcheurs.cet aprés midi même ils ont franchi notre frontiére pour arrêter des pirogues sous les yeux des populations sans aucune réaction des services de surveillance des pêches.on fait croire tjrsà l'opinion publique que c'est nous qui violons la charte alors que la partie mauritanienne fait pire donc oû sont nos députés pour defendre nos intêrets? Nous exigeons plus de consideration et de respect de la part de nos voisins mauritanienr mais aussi de l''état du sénégal.

2.Posté par Bouba Diop le 30/11/2013 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre ministre est dans le vrai. Cet homme sait ce qu'il faut faire. Espérons qu'on lui donnera beaucoup plus de moyens pour qu'il réussisse à bâtir dans le bon sens...

3.Posté par DIEYE le 03/12/2013 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes fatigues de toutes ces arrestations de nos pécheurs dans nos frontières , et en plus de cela les mauritaniens envoient nos hommes au tribunal de Rosso Mauritanie moyennant 50000 par pécheurs .Nous avons fait appel à tous les autorités de la Ville de Saint Louis pourquoi cela et qui bénéficient de cette argent envoyer par wary à un certain Mame Aly diop qui nous dit qu'il est l’intermédiaire des sénégalais à rosso, celui qu'on envoie l'argent soit disant que c'est une amende demandée par le procureur du tribunal de rosso Mauritanie, puis les pécheurs seront libérés sans leurs tenues de pêches ni filets ni GPS. On nous fait croire que les pirogues vont être livrés le 14DECEMBRE le jour ou vous allez en visite en Mauritanie.Nous demandons de l'aide à Mr le Ministre et au Président de trouver des solutions ]bpour nos, on vit de la pêche,comment allons nous faire sans la pêche? Sans la pêche nous ne pouvons payer à manger , nos factures,les études de nos enfants, se soigner, alors aidez nous, et avec les licences pour que tous les pirogues puissent en bénéficies c'est à dires les petites embarcations. Nous laçons un appel à tous les Saint Louisiens du monde entier de venir en aide à leur oncle , père , frère, enfant de la Langue de Barbarie pour le développement de la PÊCHE. je vous remercie]bb[

4.Posté par gueye le 04/12/2013 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais dites nous ou se trouve exactement notre frontière , dites le nous qu'on puisse savoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.