Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal : plus d’un millier de manifestants dans la rue pour soutenir la cause palestinienne

Samedi 22 Mai 2021

Plus d’un millier de personnes ont répondu vendredi à Dakar à l’appel de l’alliance nationale pour la cause palestinienne (Ancp) pour un rassemblement pacifique tenu à la place de la Nation pour soutenir la Palestine, a constaté le correspondant de l’agence Anadolu sur place.

Brandissant des drapelets aux couleurs de la Palestine, coiffés de keffieh pour la plupart les manifestants ont pendant deux tour d’horloge étalé leur indignation face "au génocide atroce et abject" perpétré par Israël sur les palestiniens.

Sur leurs pancartes, les manifestants ont inscrit des slogans tels "Palestine vivra Palestine vaincra", "Nous sommes tous des palestiniens", "Non à l’oppression, nous sommes avec vous peuple palestinen".

"Les médias internationaux tentent de nous faire croire que ce conflit qui est en cours depuis 73 ans en Palestine est un simple différend foncier", a indiqué Mame Matar Guèye, président de l’Ong Jamra.

"La vérité constante que nous devons comprendre est qu’il s’agit d’une extension des croisades dans le but de rayer l’islam de la carte du monde. Nous devons donc considérer ce qui se passe comme une question de foi qui ne concerne pas seulement les Palestiniens", a enchainé Guèye qui procédait à la lecture de la déclaration signée des 43 organisations composant l’Ancp.

Ces organisations ont fustigé l’appellation de mouvement terroriste que l’on veut coller au Hamas qui n’a fait que réagir en s’inspirant des enseignements religieux.

"Autorisation est donnée à ceux qui sont agressés de se défendre (sourate AL Hajj verset 39). Donc qu’on cesse de traiter le Hamas d’organisation terroriste. Les palestiniens sont en position de légitime défense", a précisé le président de Jamra.

Ces organisations ont aussi déploré la position du gouvernement sénégalais qui dans un communiqué a appelé à la désescalade et à des discussions sincères.

"Nous déplorons le communiqué du gouvernement que nous jugeons timide et complaisant. D’un côté il y a un agresseur et de l’autre des opprimés comment parler de désescalade dans cette situation", ont-ils estimé.

Pour Pape Mar Ndiaye du mouvement Noo Lank, c’est le peuple qui reflète le mieux la volonté populaire matérialisée par ce rassemblement important. "La position du Sénégal c’est la position des sénégalais. Notre message est simple et radical : la paix dans le monde ne se fera pas sans la paix en Palestine", a-t-il estimé.

" Nous demandons à l’état de rester fidèle au pacte du peuple. Personne ne peut défendre les droits humains et se taire devant la situation que vit la Palestine", a poursuivi Ndiaye, promettant au nom de son mouvement, un soutien total et indéfectible à cette cause.

AA.COM
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.