Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Stabilisation de la brèche : les pêcheurs marchent contre "les promesses non tenues de Macky SALL", samedi.

Jeudi 1 Novembre 2018

Les associations de pêcheurs de Saint-Louis organisent une marche populaire et pacifique, samedi, pour dénoncer les engagements non respectés du gouvernement concernant la stabilisation de la brèche.

« Le canal s’élargit de jour en jour dans qu’une solution ne soit trouvée. Pourtant, il a déjà provoqué plus de 300 morts », renseigne un des responsables joint par NdarInfo.

Dans certaines rues xdu populeux quartier, des tissus rouges sont attachés aux poteaux électriques. Un véhicule diffuse le message et sillonne la Langue de Barbarie pour appeler à la mobilisation des populations.

Pour rappel, le gouvernement avait annoncé le démarrage effectif des travaux de stabilisation du canal de délestage en avril 2015. Depuis, aucune pioche n’ a été soulevée. Lors de sa tournée économique d’octobre 2014 dans le nord, le président Macky SALL avait fait part de l’envoi d’experts hollandais à Saint-Louis pour des études. Une phase opérationnelle a été attendue à la suite de cette mission, en vain.

NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Tintin le 02/11/2018 06:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour démarrer les travaux il ne manque qu'une chose : l'ARGENT !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.