Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

l’UE offre au Sénégal une aide d’environ 4,2 milliards de francs CFA

Samedi 21 Avril 2012

L’Union européenne (UE) apportera un financement de 6,5 millions d’euros, environ 4,2 milliards de francs CFA, au gouvernement du Sénégal pour l’aider à faire face à la crise alimentaire qui sévit dans certaines zones du pays, a annoncé son chef de délégation à Dakar, Dominique Dellicour.


l’UE offre au Sénégal une aide d’environ 4,2 milliards de francs CFA
« Nous sommes prêts à (...) répondre à la demande de soutien aux populations en difficulté. Nous sommes engagés à soutenir les populations, avec un montant total de 6,5 millions d’euros », a affirmé Mme Dellicour, citée par l’APS.
Le chef de la délégation de l’UE au Sénégal s’exprimait à la télévision publique sénégalaise (RTS), à la suite d’une audience avec le Premier ministre Abdoul Mbaye.

Selon Dominique Dellicour, l’aide de l’UE sera distribuée sous forme de bons alimentaires et de programmes de nutrition, aux populations concernées.
Le déficit céréalier dans les pays du Sahel a touché des régions du Sénégal, qui doivent faire face aux conséquences d’une faible production de céréales en 2011.
Cette situation a installé une crise alimentaire qui touche notamment les régions de Saint-Louis, Matam, Louga, Diourbel, Kaffrine, Sédhiou et Kédougou.
Selon la FAO, 15 millions de personnes sont à risque d’insécurité alimentaire au Sahel, en partie à cause de baisses localisées, mais importantes, de production agropastorale.

Ce chiffre comprend 5,4 millions de personnes au Niger (35 pour cent de la population), 3 millions au Mali (20 pour cent), 1,7 million au Burkina Faso (10 pour cent), environ 3,6 millions au Tchad (28 pour cent), 850.000 au Sénégal (6 pour cent), 713.500 en Gambie (37 pour cent) et 700.000 en Mauritanie (22 pour cent).
Pour la FAO, la crise alimentaire qui se profile est due à une association de divers facteurs, dont la sécheresse, de fortes diminutions de la production céréalière et les prix élevés des céréales.

Revenant sur son audience avec le Premier ministre, Dominique Dellicour a indiqué que l’UE sera aux côtés du Sénégal, en vue d’une « meilleure gouvernance, une grande transparence et une meilleure efficacité » dans la gestion des politiques publiques. Ainsi, Macky Sall peut bel et bien, comme il l’a fait ce vendredi en demandant un état de grâce au moins la moitié de son mandat.

APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.