Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

4 300 pirogues sénégalaises immatriculées aux noms de privés mauritaniens (ministre)

Samedi 18 Février 2017

4 300 pirogues sénégalaises immatriculées aux noms de privés mauritaniens (ministre)
La situation des pêcheurs sénégalais en Mauritanie est loin de connaitre son épilogue. Plus de 4 300 pirogues sénégalaises sont immatriculées aux noms de privés mauritaniens.

Et selon le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, «l’Etat ne pourra pas aider à ramener ces pirogues sans un accord entre les deux partis. Ainsi, il urge de trouver un compromis entre eux», a déclaré Oumar Guèye.

En terre Mauritanienne depuis ce jeudi, Oumar Guèye doit rencontrer aujourd’hui, son homologue mauritanien, Nani ould Chrougha pour pouvoir trouver une solution définitive à la situation des pêcheurs sénégalais, sommés de rentrer dans leur pays.

«Le problème, ce ne sont pas les licences. Ce sont des pêcheurs qui sont là, en Mauritanie depuis très longtemps et qui travaillaient avec des pirogues immatriculées en Mauritanie aux noms de ceux avec qui ils travaillent», a informé le ministre de la Pêche et de l'Economie maritime.

Et de poursuivre: «Au plan juridique, ces pirogues appartiennent aux Mauritaniens mais les pêcheurs sénégalais disent que ces pirogues leurs appartiennent; les Mauritaniens ont juste accepté qu’on les immatricule à leur nom».

«Nous leur avons suggéré de voir avec ces personnes privées sur quoi, ils seront d’accord. Et nous, nous les aiderons à pouvoir renter tranquillement»
, a proposé Oumar Gueye.

Seulement, «ils nous parlent de plus de 4 300 pirogues qui ne sont pas immatriculées au Sénégal donc qui sont des pirogues mauritaniennes», a-t-il déploré.

Les négociations se poursuivent.

Pressafrik
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par boylac le 18/02/2017 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur le Ministre renseignait vous de grâce au niveau de vos services de saint louis car le problème ne concerne que guet ndar , toutes ces pirogues immatriculées aux noms des privés maures sont aussi immatriculées dans ton pays et une fois arrivées en terre mauritanienne ces derniers sont obligés de mettre la plaque mauritanienne pour y travailler ou rien et de là ces arnaqueurs déclarent à ceux qui les financent ou a leur état que ces pirogues les appartiennent et encore tes services sont toujours au courant et vous parlez aussi croyant que ce problème date d'aujourd'hui voila plus de trois ans ou plus que les gens travaillent comme çà et tes services qui sont toujours en terre mauritanienne accompagnés des soi disant commissions pour aller négocier avec les mauritaniens , vous direz que vous n'étiez pas au courant.

2.Posté par paracétamol le 19/02/2017 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quand on contourne la Loi, on prend toujours le risque de perdre, il faut accepter le risque.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.