Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

A la re-découverte de Marie Madeleine Diallo Walfroy

Lundi 17 Mai 2021

Une descendante de Signare, fière et nostalgique. Dans un album réalisé par le photographe et écrivain français Yves Barou, et intitulé «Effervescences africaines, Artistes de Saint-Louis», Marie Madeleine Diallo Valfroy, veuve du célèbre peintre, artiste et décorateur, Jacob Yacouba Diallo, nous raconte que sa famille est issue du métissage entre les femmes indigènes et les colons.


A la re-découverte de Marie Madeleine Diallo Walfroy

Ma grand-mère, a-t-elle précisé, «était elle-même métisse, ayant une mère peule qui venait du Macina, l’actuel Soudan, et un père français, elle a vécu avec François Valfroy, un militaire français, quand il est reparti, elle était enceinte et espérait son retour, mais il n’est jamais revenu».

C’était donc une Signare, a-t-elle souligné, «mon grand-père nous a légué son nom, la nationalité française et les biens qu’il avait acquis ici. Mon père en parlait peu, mais avait gardé la religion catholique ; il nous amenait à l’église. J’ai ainsi été élevée avec les deux religions, celle de mon père, le catholicisme, et celle de ma mère, l’Islam, et je célèbre toujours, bien que je sois musulmane, Noël comme la Tabaski».

Marie Madeleine, bien inspirée, a eu le réflexe et le mérite, en tant que descendante de Signare, d’organiser depuis une trentaine d’années, le 30 décembre, le défilé du Fanal sur la place Faidherbe.

Instauré à l’époque coloniale par les Signares se rendant à la messe de minuit, le Fanal est considéré comme l’une des fêtes les plus populaires de Saint-Louis du Sénégal. Au-delà de son caractère festif, la manifestation porte l’identité d’une ville réputée pour son bouillonnement culturel.

La tradition du Fanal a grandi dans le sud de l’île, dans le quartier Sindoné appelé encore Kertian. Un quartier dont les maisons gardent encore tout leur charme avec leur petit balcon en fer forgé à l’allure tropicale.

Le Soleil


 



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Paracétamol le 17/05/2021 23:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où est la fierté d'être descendant de Signare?
De ma part, ce n'est pas une critique du métissage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.