Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Abdoulaye Diop rend hommage au poète et slameur ‘’Al Fàruq’’, décédé mardi

Mercredi 7 Octobre 2020

Abdoulaye Diop rend hommage au poète et slameur ‘’Al Fàruq’’, décédé mardi
Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a rendu hommage, mardi, au poète et slameur Abdourahmane Dabo alias ‘’Al Fàruq’’, décédé le même jour, à Dakar, saluant ainsi ‘’une plume inspirée et une voix audible’’ qui a "valu’’ au Sénégal "toutes les satisfactions’’.
 
‘’Al Fàruq, bien que très jeune, a valu à son pays, le Sénégal, toutes les satisfactions. Il avait élevé les airs du Slam à un niveau d’amplitude qualitative tel qu’il a conquis tous les publics’’, a dit le ministre dans un communiqué reçu à l’APS.
 
Pour lui, le rappel à Dieu du poète et slameur Abdourahmane Dabo, dit ‘’Al Fàruq’’ en ce jour béni du Magal de Touba est ‘’une très grosse perte’’.
 
‘’Le succès précoce mais éclatant, n’a cependant jamais altéré son sourire courtois, sa bonté conviviale, sa simplicité sertie des valeurs d’éducation et de respect héritées de son terroir qui lui a toujours servi de vivier pour créer et enchanter les cœurs et les esprits’’, a-t-il souligné.
 
Selon lui, ‘’Al Faruq’’ était à la fois ‘’une plume inspirée et une voix audible qui disent son monde et scrutent l’avenir que, si jeune, il laisse aux générations futures – ses pairs – auxquelles Dieu Le Tout Puissant vient de le soustraire selon Son inexorable Volonté !’’.
 
Abdourahmane Dabo "Al Fàruq’’ a représenté le Sénégal à de grandes rencontres culturelles internationales. La 24e édition du Salon international du livre d’Alger en est une illustration (du 30 octobre au 9 novembre 2019), a souligné Abdoulaye Diop. A l’occasion de cette manifestation, il a donné du Sénégal ‘’une belle image de jouvence renouvelée et de féconde créativité’’, a-t-il déclaré.
 
‘’Al Faruq a révélé à la face du monde toute la puissance de la création poétique qui entretient la flamme du slam. Les membres de la délégation sénégalaise qui ont approché cette valeur sûre ont conclu que la relève de la créativité était bien assurée’’, a-t-il poursuivi.
 
Pour l’éditeur Abdoulaye Diallo de ‘’L’Harmattan Sénégal’’ qui était de ce voyage, ‘’Le Sénégal perd un pan important de sa culture. Al Fàruq fut une lumière à Alger en 2019. Avec Samira, la culture sénégalaise fut portée à son point culminant’’.
 
Les Témoignages recueillis reviennent sur l’humanisme du jeune poète qui sera inhumé dans son Bignona natal.
 
Auteur, poète et slameur, Abdourahmane Dabo ‘’Al Fàruq’’ a été champion de la première édition de la Coupe d’Afrique de slam poésie en 2018, organisée à N’Djamena, au Tchad, après une finale contre un candidat de l’Afrique du Sud.
 
 Il a été auparavant champion national du slam poésie en 2018. Il est auteur du recueil de poèsie ‘’Déluge de l’esprit’’, publié en 2015 à ‘’Edilivres’’. Il a été membre fondateur du collectif ’’Nd’art Slam’’ de la ville de Saint-Louis.
 
Il a été aussi finaliste du concours du Prix Stéphane Hessel de la Jeune écriture francophone en 2015 grâce à sa nouvelle ‘’Le Carnet’’. Un concours qu’avait remporté un an auparavant, en 2014, son compatriote Mohamed Mbougar Sarr.
 
Originaire de Bignona, dans la région de Ziguinchor (sud), il est géographe de formation spécialisé en gestion des espaces et sociétés rurales, après un Master 2 à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.




APS
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.