Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Arrêtés en Mauritanie, des rescapés du naufrage sur la brèche se confient : « une grosse vague a fracassé notre pirogue (…) tous nos espoirs sur Macky SALL se sont envolés … »

Jeudi 23 Février 2017

«  Nous allions franchir la dernière lorsqu’une grosse vague a vigoureusement fracassé notre pirogue », raconte un des capitaines de pirogues qui ont chaviré, samedi, dans la brèche. Au cours de cet accident mortel, 7 personnes ont perdu la vie.

«  Tout se passait bien en Mauritanie, nous faisons notre travail convenablement. Aujourd’hui, nous sommes renvoyés au chômage, nos matériels sont confisqués. Nous retournons auprès de nos familles, les mains vides », confie un autre rescapé.

«  Nous avions espoir que le président Macky SALL apporterait les solutions idoines à nos difficultés, comme il l’avait annoncé à Guet-Ndar. Aujourd’hui, tous nos espoirs sur lui se sont envolés », a-t-il ajouté.

«  Ces murs de protection et ces centres de pêche qu’ils construisent sont peu importants.  La priorité, c’est de régler la brèche qui emporte, chaque jour, nos biens et nos parents », signale un pêcheur, venu à la rescousse des embarcations chavirées au large de Pilote Barre, à Gandiol.

> Plaintes et complaintes des pêcheurs, retour sur le film des naufrages. Regardez !
 



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par paracétamol le 23/02/2017 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la brèche est une véritable plaie et a été creusée n'importe comment.
nul n'est obligé d'y passer!
comment faisait on avant?
Et la barre tuait aussi!
plus ou moins?

les pécheurs sont courageux mais aussi indisciplinés, ne mettent pas leur gilet et bravent les interdictions de naviguer.

2.Posté par Xunxunöor le 23/02/2017 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne ne vous a souhaité ce qui vous est arrivé. Mais il faut reconnaître que le président a bon dos, vraiment.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.