Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Awa Ndiaye appelle à axer la communication sur la prévention

Lundi 13 Juin 2011

Le ministre de la Culture, du Genre et du Cadre de vie, Awa Ndiaye a exhorté, samedi à Saint Louis, les acteurs du secteur de la santé à davantage axer la communication sur la prévention qui, selon elle, peut servir de "porte d’entrée" pour réguler la pandémie du SIDA.


Awa Ndiaye appelle à axer la communication sur la prévention
‘’Le plus grand problème de la lutte contre le SIDA, c’est la prévention qui est la porte d’entrée, parce qu’elle passe par les populations’’, a notamment dit Awa Ndiaye lors d’un point de presse.

Le ministre de la Culture, du Genre et du Cadre de vie visitait les différents stands des partenaires du Festival international de jazz de Saint Louis.

La Division de lutte contre le SIDA et les IST (DLSI) est liée au ministère de la Culture, du Genre et du Cadre par un partenariat.

Elle collabore aussi avec le Festival de Jazz de Saint Louis pour mener des activités de sensibilisation et de dépistage volontaire du Sida.

Les activités de sensibilisation sont cette année axées sur le thème : ‘’Intégrer le genre dans la lutte contre le VIH-Sida : chacun y participe, tout le monde y gagne’’.

Selon Mme Ndiaye, face à la féminisation du SIDA qui s’accroit, l’intégration du genre dans la lutte permet de faire la transition pour passer des ’’belles paroles aux actes’’.

‘’Il est important que, dans la lutte contre le Sida, on intègre une perspective de genre très forte et très résolue’’, a-t-elle estimé.

Dans la lutte contre le SIDA, il est grand temps que l’on s’adresse aux communautés, a-t-elle souligné, rappelant que la prévention passe par les populations avec les femmes au centre du dispositif.

‘’Les femmes sont le fondement de nos sociétés parce que ce sont elles qui régulent la vie de couple, la vie des familles et celles de nos communautés’’, a rappelé le ministre de la Culture, du Genre et du Cadre de vie.

Selon elle, les femmes doivent être impliquées pleinement dans la lutte et la prévention contre le VIH/SIDA, pour leur permettre de prendre des dispositions préventives, mais également médicales.

APS