Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Basket: Saint louis sur le podium. Un stadium moderne : Cette ultime récompense !

Lundi 5 Août 2013

Basket: Saint louis sur le podium. Un stadium moderne : Cette ultime récompense !
Cette saison de basket qui s’achève a fini de révéler la grande constance des équipes de Saint-louis sur l’échiquier sportif sénégalais ces dernières années. Saint-louis Basket Club et Université Gaston Berger ont encore frappé fort en disputant tous les trophées nationaux mis en jeu cette saison par la Fédération sénégalaise de basket-ball, tant en garçons qu’en filles, et ceci en dépit toutes les adversités qui ont fait jour.
Cette performance du basket saint-louisien marque aujourd’hui tous les esprits en particulier celui des sportifs en même temps qu’elle fait la fierté des populations par rapport à l’amour et au rayonnement de la cité de Mame Coumba Bang.

C’est le Président Abdou Diouf qui avait lancé la boutade « Ku dëf lu rey, am lu rëy » autrement dit « Qui réussit une grande performance, mérite une grande récompense ». Avec cette brillante performance, arrêterons-nous un moment pour nous demander : au-delà de toutes les félicitations, de tous les encouragements, des titres de Roi ou Reine, de tous les trophées soulevés et des ……déceptions, quelle récompense pour cette ville qui vient encore d’écrire quelques pages supplémentaires de noblesse au registre du sport sénégalais ?

A l’évidence, tout le monde s’accorde à dire que le Stadium Joseph Gaye, aire de réception des rencontres de basket à Saint-louis est loin de faire la fierté des furs du « ballon orange » ; les équipes fanion de la ville de même que les équipes visiteuses n’ont cessé de déplorer l’état du terrain et les conditions de jeu dans un stadium qui date de……l’AOF et longtemps réputé pour sa vétusté.
Alors la réponse à cette préoccupation devenue nationale, n’est elle pas, de doter Saint-louis d’un nouveau stadium aux normes internationales. Ainsi, dans un même élan, d’autres disciplines telles que le hand, le volley et tous les arts martiaux trouveront, par ricochet, un complexe de prédilection pour de meilleures performances.
Les budokas de ce pays se désolent toujours et encore de voir le plus grand tournoi de judo de l’Afrique de l’ouest, pour ne pas dire de l’Afrique tout court, organisé dans un hangar ayant servi jadis aux traitants et faisant, de nos jours, office de gymnase pour le Collège Didier Marie, par Ababacar Fall Mbaye Boye depuis plus d’une décennie. L’importance et le succès de cette manifestation plaident, à eux seuls, la construction de ce stadium tant attendu à Saint-louis.

Au moment où l’unique Stadium Marius Ndiaye vient de perdre son homologation FIBA à cause de son état de délabrement, un second multifonctionnel et de standard international à l’intérieur du pays serait comme un gage de survie de la domination du basket sénégalais sur les autres nations de la sous-région comme le Mali ou le Cap-Vert qui ne se font pas prier pour déployer les efforts d’investissement nécessaires pour se hisser à niveau et contester la suprématie du Sénégal.

A l’image de l’Angola, de la Tunisie ou de Côte d’Ivoire qui rivalisent avec les plus grands pays de basket, le Sénégal s’offrira, par cette occasion, les moyens d’intégrer la dream-team chez les mondiaux. Les autorités de la république seront-elles sensibles à cette fameuse boutade du Président Abdou Diouf plus actuelle que jamais ? Incha Allah !

mbagnickdiouf@gmail.com


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.