Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Cheikh Ndiongue, journaliste, chroniqueur sportif : ‘’La Fédération sénégalaise doit rendre le tablier’’.

Dimanche 14 Octobre 2012

Cheikh Ndiongue, journaliste, chroniqueur sportif : ‘’La Fédération sénégalaise doit rendre le tablier’’.
‘’On n’a pas compris la tactique de jeu de l’équipe nationale sénégalaise, à la première mi-temps, ce samedi (…) Nous avons un groupe qui joue bien individuellement mais n’avons pas une équipe bien soudée. ’’, a constaté le journaliste Cheikh Ndiongue, dans l’émission Podium des Sports de ce weekend.

Déplorant le manque de rebond offensif lors du match contre la Cote d-Ivoire, le chroniqueur sportif de la Teranga Fm note que ‘’les attaquants sénégalais ont été inexistants sur le terrain’’.

Pour lui, ‘’Idrissa Gana Gueye nous a couté très cher’’. Cheikh Ndiongue révèle que ce joueur traine avec une blessure qui porte préjudice à ses camarades. ‘’S’il est blessé, il n’a qu’à aller se soigner. Il avait le même problème lors des jeux olympiques’’, a-t-il dit.

‘’Il faut un projet de jeu clair pour le Sénégal’’, réclame le correspondant du Journal Le Quotidien qui demande à la fédération sénégalaise de rendre le tablier.

Cheikh Saad Bou SEYE


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par pape fall le 16/10/2012 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
slt tuas raison cheikh on n'a pas de fond de jue on tatonne le football c'est un projet de jeu qu'on met en place progressiveent dans le temps il du vecu et du temps pour monter un projet de jeu et il faut retourner a la base pour former des joueurs , mettre en place des infrastructures, organiser des championnats de toutes les categories et reguliers aussi , chercher des entraineurs qui ont un vecu d'abord dans un club , ensuite dans les selections nationales(ede la base au sommet) et ensuite les laisser travailler librement sans s'immiscer dans leur domaine en ne leur mettant pas les batons dans les roues et surtout chasser cette mauvaise habitude de changer d'attelage de coach a pres chaque campagne regardze l'exemple des grandes nations de football( allemagne , espagne ,et meme la france, italie) ils ont des entraineurs qui font avec leur equipe nationale au bas mot 3 à 4 competitions majeures dans leur carriere histoire d'imprimer à l'equipe un fond de jeu ,une empreinte, estampillé du dit coach et cet heritage servira de base à un eventuel successeur qui apportera quelques retouches porttant sa marque pour faire evoluer l'equipe ,mais en rasant tout pour redemarer comme on le fait chez histoire de faire croire que c e qu'on a trouvé est bon pour la poubelle etle discours qu'on nous tient et que l'onest en reconstruction , on ne peut pas eternellement être en chantier il faudra bien un jour que l'on receptionne l'oeuvre à finir ,seul le travail paie et cela dans la duréé on ne cessera de le rabacher comme aime le rappeler si bien doyen ABLAYE DIAW inscrivons nous dans la duréé et ca paiera même si ca prend des annéés on recoltera les fruits et nous prendrons l'envol un bonne fois pour être arrimé au wagon du football mondial