Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

E-COMMERCE: Saint-Louis détient 18% du marché national.

Samedi 13 Février 2016

Le marché du e-commerce est en pleine expansion au Sénégal. Les transactions progressent de plus de 10% chaque trimestre. A cette allure, le taux de croissance devrait dépasser 75% dans un avenir proche. Cette perspective heureuse est annoncée dans un rapport établi par Kaymu, l’un des principaux opérateurs de shopping en ligne en Afrique.
L’étude a été menée par la filiale sénégalaise, Kaymu.sn.

Le résultat est une analyse du marché sénégalais qui compte une trentaine de sites de vente en ligne. Durant 2 ans, les données ont été collectées auprès de 500.000 internautes, dans le but de mettre en évidence le profil de l’e-consommateur sénégalais : ses préférences de recherche, ses habitudes et son comportement d’achat. Ainsi, il a été possible d’esquisser les grandes tendances de la consommation en ligne au Sénégal et de cerner l’identité du client virtuel.

On en sait un plus sur le secteur du e-commerce au Sénégal, même s'il reste encore à déterminer des données comme les investissements consentis, le chiffre d'affaires ou encore le poids dans l'économie nationale.

Groupes d’âges

Il ressort que les internautes dans la tranche 25-34 ans sont les plus intéressés par le commerce électronique. Suivis respectivement par les 18-24 et les 35-44 ans. La raison étant que les 25-34 ans sont plus enclins à utiliser Internet. Ils sont à la pointe de la révolution technologique et sont susceptibles d’acheter et de vendre sur Internet.

Sexe

Parmi les acheteurs en ligne, il y a plus d’hommes (58,5%) que de femmes (41,5%).

Les territoires du e-commerce

Dakar, la capitale sénégalaise, détient la plus forte activité e-commerce dans le pays, avec 61% du trafic total ; suivie par Saint Louis (18%), Pikine (11%) et Touba (4%). Le reste du pays enregistre 6% des activités annuelles du commerce électronique.

Les centres d’intérêt des consommateurs en ligne

Les cinéphiles constituent la catégorie qui achète le plus en ligne. Ils réalisent 6,64% de l’activité du commerce. Puis, arrivent les télé-lovers (5,88%), les mélomanes (5,33%), les amateurs de nouvelles technologies (5,21%) et les sportifs amateurs (4,61%). Au-delà de ces catégories, les sites d’offres d’emploi, de voyages et d’éducation sont les plus visités.

Articles achetés

Les tendances trimestrielles montrent que les vêtements, les téléphones portables et les tablettes restent les articles les plus vendus sur les sites de e-commerce tout au long de l’année au Sénégal. Par contre, les produits de mode et les accessoires sont au top des ventes durant le premier trimestre chaque année ; suivis des téléphones portable et tablettes. A côté, il y a les bijoux, les montres, les produits informatiques, les produits cosmétiques et les parfums.

Il y a par ailleurs des occasions spéciales qui stimulent fortement les ventes en ligne, notamment les fêtes de la Tabaski et du Ramadan. Comme chaque année, il y a une véritable augmentation des ventes d’articles saisonniers et occasionnels. Par exemple, au cours des Tabaski 2015 et 2014, les ventes des vêtements traditionnels ont augmenté.
Au plan des recherches, Google Trends indique que, pour les années 2013, 2014 et 2015, les articles de mode sont les plus demandés à travers le Sénégal, contrairement aux montres et ordinateurs.

Nouveaux visiteurs / Visiteurs fidèles

Le rapport montre que les visiteurs fidèles des sites de e-commerce finissent par acheter. Ils sont les plus nombreux, c’est-à-dire 2 fois plus que les nouveaux visiteurs qui achètent aussi. Ainsi, il faut du temps pour se convertir au commerce en ligne. De même, le visiteur habituel met moyenne 6 minutes et 54 secondes contre 4 minutes et 07 secondes pour le nouveau visiteur. Ces constats s’expliquent par les raisons suivantes :
Fidélité à la marque : les visiteurs connus sont fidèles à la marque. Ils passent plus de temps à parcourir les produits et sont plus susceptibles d’effectuer un achat. Dans certains cas, les clients fidèles ne prennent leur décision d’achat qu’après une première visite sur un site e-commerce.

Ainsi, le processus d’achat n’est effectué que pendant la 2ème ou la 3ème visite. Un acheteur sérieux se trouve souvent en train de comparer les produits, à la quête de nouveaux sites e-commerce proposant un service et des prix meilleurs. Le processus d’achat prend beaucoup plus de temps.

Globalement, 55,82% des visites e-commerce sur l’année proviennent des visiteurs fidèles, contre 44,18% pour les nouveaux visiteurs. Il faut aussi y voir la faible concurrence qui existe encore sur le marché du e-commerce. Par conséquent, les visiteurs n’ont pas beaucoup de choix en matière de shopping en ligne.
En outre, 55,70% des visiteurs d’un site e-commerce sont des clients fidèles et reviennent plusieurs fois sur le site pour effectuer des achats. Les 44,30% restants sont de nouveaux clients et sont moins susceptibles de procéder à l’achat.

Fréquence des visites

Le sondage mené auprès des acheteurs et des vendeurs en ligne indique que :
Les utilisateurs visitant un site e-commerce de 3 à 4 fois sont majoritairement fidèles au service et consultent le site avec un pourcentage considérable de pages vues. En réalisant des sessions 6 à 8 fois, les utilisateurs sont intéressés par un produit spécifique et visitent à maintes reprises le même produit sur un site e-commerce.

Engagement du e-consommateur

Les visiteurs ayant passé de 0 à 10 secondes sur un site de e-commerce représentent le pourcentage le plus élevé. Selon Kaymu, il y a une explication au fait que la plupart des visiteurs ne dépassent guère 10 secondes sur l’ensemble du trafic d’un site de e-commerce. Les raisons sont les suivantes :
- Les visiteurs sont plus intéressés par le prix des produits.
- Après avoir cliqué sur un lien publicitaire, les visiteurs ne trouvent pas un réel intérêt à rester sur le site consulté.
- Le taux de rebond des pages est élevé. C’est ce qui explique que les utilisateurs se contentent d’accéder à une seule page d’un site e-commerce.
 
Les appareils utilisés

Les ordinateurs personnels (ordinateurs de bureau et laptops) sont les appareils les plus utilisés, avec 80% du trafic annuel du e-commerce. Les téléphones mobiles et les tablettes arrivent avec 16,7% et 3% respectivement.
Les statistiques montrent que les visiteurs utilisent les appareils mobiles et les tablettes pour recueillir des informations sur les produits, mener des recherches sur leurs caractéristiques et comparer leurs prix. En revanche, ils trouvent plus commode d’utiliser les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables pour procéder enfin à un achat en ligne.

Facebook, premier canal d’accès au e-commerce

Les canaux gratuits sont plus susceptibles de ramener des visiteurs naturels, et donc un taux élevé de convertis. Soit ils achètent, soit ils veulent apprendre davantage sur les produits. Ils le font via les abonnements aux newsletters, via le suivi des réseaux sociaux ou par la recherche spécifique d’un produit sur les moteurs de recherche. Mais face aux résultats des recherches, peu d’internautes vont vers les espaces consacrés à la publicité. Ils font plus confiance aux résultats organiques jugés plus authentiques par rapport aux annonces payantes. Au terme de toutes les considérations, la publicité sur Facebook reste le principal mode d’accès au e-commerce.

Les heures du e-commerce

Les Sénégalais effectuent habituellement leurs achats en ligne à partir de midi. Entre midi et le soir, le nombre de commandes bat son plein.

Jours de e-commerce

Le mercredi est le jour le plus chargé en termes de visites sur les sites ; suivi du mardi. Le vendredi, le samedi et le mercredi sont relativement les meilleurs jours où les gens se convertissent au e-commerce au Sénégal.

Modes de paiement

Le mode de paiement le plus utilisé au Sénégal est le paiement à la livraison. Selon les estimations, plus de 95% des utilisateurs du e-commerce préfèrent le paiement à la livraison.
Assongmo Necdem
 
Lire aussi:
06/01/2016 - Sénégal : un site web qui arrime les prisons au e-commerce
11/12/2015 - Sénégal : les e-commerçants ont décidé d’unir leurs forces pour faire de ce secteur un pilier porteur de l’économie
24/11/2015 - Sénégal : Jumia et Hello Food organise le vendredi des promotions, «Black Friday», ce 27 novembre


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par marieme le 15/02/2016 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jeune fille bien éduquée, recherche boulot en tant que femme de ménage, s’occuper de la maison selon votre choix. j'ai de l'expérience car j'ai travaillé durant les années pour le compte nombreuses familles. je suis sage respectueuse et j'aime les enfants. vous pouvez m’appeler sur ce numéro 709134438 merci de votre compréhension

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.