Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hamady Hounaré étrenne son nouveau lycée

Lundi 12 Mars 2018

Le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam qui avait à ses côtés l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, a inauguré, samedi, le nouveau lycée d’enseignement général de Hamady Ounaré, dans le département de Kanel (Matam), a constaté l’APS. 

Cette nouvelle infrastructure qui a coûté quelque 216.555.000 frs CFA est le fruit de la coopération entre le Sénégal et la France, avec l’engagement des ressortissants de la localité qui ont consenti un apport de 30%. 

L’établissement scolaire est construit dans le cadre du Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD), dispositif de coopération bilatéral destiné à soutenir les initiatives de développement économique et social portées par les sénégalais établis en France en direction de leurs terroirs. 

Le nouveau lycée d’enseignement général de Hamady Hounaré est doté d’un bloc pédagogique de 8 salles de classes en R+1, d’un bâtiment administratif, d’un bloc sanitaire, d’une bibliothèque et d’une salle informatique, le tout clôturé sur plus de six cent mètres. 

"De 2012 à nos jours, les investissements faits par le président Macky Sall dans la région de Matam se situent à 8 milliards 328 millions FCFA" a relevé Serigne Mbaye Thiam. 

"Ce montant a permis de réaliser, entre autres, 513 salles de classes,19 collèges d’enseignement moyen, dont les 10 sont en cours de construction, 29 écoles élémentaires et sur le budget consolidé de l’Etat, le lycée de Guidjilone" a expliqué le ministre de l’Education nationale. 

La région attend un nombre considérable d’ouvrages avec le démarrage du programme zéro abris provisoires qui constitue un engagement fort du chef de l’Etat a-t-il dit. 

Selon Serigne Mbaye Thiam, "l’académie de Matam recevra une enveloppe de 4 milliards 237 millions pour, dans les 3 prochaines années, le remplacement de 219 abris provisoires, la construction de 215 blocs administratifs, de 94 blocs d’hygiène et de 7500 m de clôture linéaire".