Connectez-vous

NDARINFO.COM




L'histoire du Pont Faidherbe.

Mercredi 1 Mai 2013 - 21:21

L'histoire du Pont Faidherbe.
Revenons sur la construction du pont initial démarrée en 1894. Si aujourd’hui des dégradations importantes ont été constatées qui nécessitent ce chantier d’ampleur... On n’a jamais retrouvé parmi les causes évoquées de malfaçon des pièces.

Cela est à mettre sur le compte de la sévérité des contrôles : vérification des dessins et calculs, contrôle de fabrication des matières premières, établissements de suivis trimestriels.

En 1894 : ce contrôle technique, est une innovation de taille qui fonctionne pour la première fois sur un ouvrage de cette importance. L’ingénieur responsable de ces opérations de vérification est assisté de 2 conducteurs. Ils ont du vérifier 2 millions de kg de métal ! Toutes les pièces expédiées au Sénégal sont poinçonnées !

Les détails de ces contrôles prévoyaient des prescriptions minutieuses ; à titre d’exemple : prenons aujourd’hui la fonte : celle–ci devait être d’un grain gris et serré, parfaitement moulée, sans soufflures, gouttes froides, inclusions de gravier et autres défauts. Notons que sa résistance devait être telle, que les barreaux de 20 cm de long et 4 cm de section posés sur 2 couteaux en acier de 15cm devaient supporter sans se rompre le choc d’un mouton de 12kg tombant au milieu de l’intervalle, entre les points d’appui.

Avec l’évolution des programmes Qualité et de la certification, les contrôles dans ces industries de haute technologie sont encore plus efficaces aujourd’hui.

Source: La Gazette de Saint-Louis


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.