Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

LAC DE GUIERS : la disparition des espèces de poisson, préoccupe l’APAC.

Mercredi 17 Mai 2017

«  Il y avait, au minimum, 15 espèces de poisson dans le lac de Guiers. Aujourd’hui, il n’y reste pas plus de 3. Les méthodes de pêche non durables  sont les causes de ce danger écologique  », a dénoncé Maguatte DIAW, le Président de l’Entente pour la Gestion des Écosystèmes et le Développement (EGEN).

«  Il y a quelques années, les gens de Saint-Louis venaient acheter du poisson, ici. Aujourd’hui, les populations consomment du poisson congelé venant de DAKAR », s’est-il désolé.

Pour «  consolider les acquis et conserver la diversité biologique », un programme dénommé Aires et territoires du Patrimoine Communautaire (APAC) a été mis en place dans la zone de GNITH, au cours d’une manifestation marquée par une forte mobilisation des autorités administratives, coutumières et religieuses de la commune.

Ce projet, financé à hauteur de 18 millions par le Fonds de Financement pour l'Environnement Mondial (FEM) pour 2 à 3 ans, va prendre en charge  les préoccupations des populations dans leurs activités agricoles, de pêche et d'élevage à travers l’ EGEN.

NDARINFO.COM