Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La Mauritanie et le Sénégal ont signé un protocole d'application d'une convention de pêche et d'aquaculture.

Mercredi 27 Février 2013

La Mauritanie et le Sénégal ont signé, mardi à Nouakchott, un protocole d'application d'une convention de pêche et d'aquaculture conclu entre les deux pays le 25 février 2001 à Nouakchott.


La Mauritanie et le Sénégal ont signé un protocole d'application d'une convention de pêche et d'aquaculture.
Ce protocole a été signé par le ministre mauritanien des Pêches et de l'Economie maritime, Aghdafna Ould Eyih, et le ministre sénégalais des Pêches et des Affaires maritimes, Pape Diouf.

Aux termes de cet accord, conclu pour une durée d'une année renouvelable, la partie mauritanienne accorde un quota 40.000 tonnes par an à 300 embarcations sénégalaises "ciblant les espèces pélagiques à l'exception du mulet afin d'approvisionner le marché de Saint Louis" du Sénégal.

"L'accord stipule également que 6% de cette flotte traditionnelle soit doivent débarquer obligatoirement leurs captures en Mauritanie sans que ces quantités soient comptabilisées dans le quota attribué précité", selon la convention.

Les deux parties conviennent de prendre toutes les initiatives en vue de la mise en place d'un comité ad hoc pour réglementer les activités de pêche sur le fleuve Sénégal.

Dans une allocution, le ministre mauritanien a appelé les pêcheurs à faire preuve de responsabilité et de discipline et à éviter d'utiliser les filets prohibés pour assurer une préservation du potentiel halieutique dans l'intérêt des générations actuelles et futures de la région.

De son côté, le ministre sénégalais a indiqué que "cet accord s'inscrit dans le cadre des relations historiques entre le Sénégal et la Mauritanie, nourries par les liens de fraternité et d'amitié ".


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.