Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le recteur de UGB met en garde contre les maladies liées aux déchets plastiques.

Jeudi 5 Juin 2014

Beaucoup de problèmes de santé notés ces temps derniers, au Sénégal, sont niés aux déchets plastiques qui constituent ''un véritable danger public'', a déclaré, jeudi à Saint-Louis, le recteur de l’Université Gaston Berger (UGB), le Professeur Lamine Guèye.


''Il en est ainsi de certains cancers et de maladies neurologiques en vogue dans nos contrées. Des études ont démontré le lien avec l’absorption d’aliments contenant des résidus de ces éléments biodégradables, a expliqué le Professeur Guèye.

Il s'exprimait au cours d’une cérémonie organisée par le club Ecoprotect de l’UGB pour marquer la célébration de la journée mondiale de l’environnement

‘’Ces déchets plastiques, après s’être fractionnés, finissent au niveau de nos assiettes sous forme d’éléments végétaux ou animaux difficile à assimiler par l’organisme et facilite les maladies cancéreuses’’, a dit Lamine Guèye.

Il a également signalé que certaines maladies neurologiques peuvent avoir des origines avec produits toxiques.

Le recteur de l’UGB a ainsi invité les étudiants, durant leurs vacances, à faire le plaidoyer auprès de leur entourage pour l’adoption de comportements sains envers l’environnement avec notamment le bannissement de l’utilisation des sachets plastiques.

‘’Refusez que ces sachets soient utilisés par exemple dans les bus que vous prenez et menez la sensibilisation au-delà de l’espace universitaire’’, a ajouté Le Professeur Guèye, regrettant ''le spectacle désolant offert par nos villes à leur entrée avec des amoncellements de sachets plastiques''.

Plusieurs activités sont menées depuis dimanche dernier par ce club qui a nettoyé la plage de l’hydrobase. Elle a également organisé une campagne de sensibilisation sur les enjeux liés à l’environnement en collaboration avec UGB verte.


APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.