Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mansour Faye nommé Vice-président du Panel eau et paix

Jeudi 3 Décembre 2015

Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Sunugaal vient d’être nommé Vice-président du Panel global sur l’Eau et la Paix qui a été lancé le 16 novembre 2015, à Génève lors d’une réunion de 15 gouvernements présidée par Didier Burkhalter, ministre des Affaires étrangères de Suisse. Le Panel global sur l’Eau et la Paix a pour mandat de « proposer une architecture globale pour faire de l’eau non pas une source de conflits, mais un instrument de coopération et paix.


Mansour Faye nommé Vice-président du Panel eau et paix
Cette nouvelle initiative mondiale, destinée à prévenir les guerres de l’eau, devrait générer un dividende annuel de la paix de 200 milliards de dollars dans les bassins fluviaux partagés du monde en développement ». Le panel de haut niveau est présidé par M. Danilo Türk, l’ancien Président de la Slovénie. Il est à l’initiative du gouvernement Suisse et de Strategic Foresight Group, un think-tank global basé en Inde.
 

Le Sénégal est le pays co-parrain du Panel Global sur l’Eau et la Paix avec le Cambodge, la Colombie, le Costa Rica, l’Estonie, la France, la Hongrie, le Ghana, la Jordanie, le Kazakhstan, le Maroc, l’Oman, l’Espagne, la Slovénie et la Suisse. L’agence onusienne pour la coopération de toutes les activités concernant l’eau, United Nations Water, sera l’observateur du panel. Objectifs du Panel : élaborer des mécanismes économiques et financiers pour inciter à la coopération en eaux transfrontalières, développer des instruments afin de résoudre des conflits liés à l’eau, encourager les pratiques exemplaires dans la gestion intégrée des ressources en eau et mettre en œuvre des conventions globales sur les ressources en eau.

Pour comprendre les enjeux liés au mandat de ce Panel, Sundeep Waslekar, le président de Strategic Foresight Group explique qu' »actuellement plus de 300 milliards de mètres cubes d’eau douce sont épuisés chaque année dans le monde en voie de développement ».

 

A l’en croire, « si cela continue, il y aurait des pénuries alimentaires dans 20 ans, débouchant sur des prix élevés des denrées alimentaires, des émeutes et de la migration ». Selon lui, « le travail du Panel sera pertinent pour 2,3 milliards de personnes vivant dans les bassins fluviaux partagés du monde en développement avec une production économique brute de 10 milliards de dollars par an.  Si dans ces régions la coopération transfrontalière sur l’eau conduit à la réduction des conflits et des dépenses militaires, nous pouvons nous attendre un dividende de la paix de 100-200 milliards de dollars chaque année ».
 

LE POPULAIRE



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Pikinoise le 03/12/2015 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
félicitations Monsieur le Ministre
Nous espérons que la ville de Saint Louis va bénéficier de votre nouveau titre, sur tout pour les problemes de la breche, de l'érosion cotiere et de la pollution des fleuves
le challenge est grand
du courage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.