Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Meurtre de Fallou SENE : cri de cœur d'une Sénégalaise (audio)

Mercredi 23 Mai 2018

Adama KANTE, militante de l'APR établie en France
Adama KANTE, militante de l'APR établie en France
Le meurtre de Fallou SENE et les échauffourées qu’elle avait occasionnées, le 15 mai 2018 dans les universités sénégalaises, suscitent de vives réactions dans la diaspora sénégalaise. La radio en ligne « Galère Marseille » a récemment posé le débat donnant l’occasion aux citoyens établis en France d’apprécier la question.
 
Profitant de cette tribune, Adama KANTE, une militante de première heure de l’Alliance pour la République (APR), a regretté le fossé qu’elle perçoit entre « l’idéal commun » que prônait son leader Macky SALL et les dérives actuelles constatées.
 
« Nous avions cru à un homme qui pourrait apporter de réels changements. Il nous avait promis que l’éthique et la morale seraient au cœur de son action politique », a-t-elle dit, en s’insurgeant contre le fait que pour que le cas du pensionnaire de l’Université Gaston Berger, « la dignité des étudiants soit bafouée alors qu’ils réclamaient simplement leurs droits ».
 
«  Je ne reconnais plus le président pour que lequel j’avais laissé ma fille de deux mois pour aller battre campagne avec lui. Il avait fait le serment de rétablir la justice sociale et de mettre un terme à l’impunité », a confié la Sénégalaise, la voix meurtrie.
 
« Pourquoi les étudiants doivent manifester pour recevoir leurs bourses ? Pourquoi les fonctionnaires ne manifestent pas pour recevoir leurs salaires ?», s’est interrogé Mme KANTE.  Poursuivant, elle déclare « je ne me reconnais dans ce parti (APR) », avant d’ajouter « je veux accorder une chance au Président. Je veux retrouver l’homme qui avait suscité autant d’espoir chez des milliers de concitoyens ».


>>> Voici l'intégralité de sa réaction ...
 

NDARINFO.COM

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Aline s. le 23/05/2018 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cri de coeur partagé par la jeunesse sénégalaise, notamment celle de la diaspora. cette jeunesse déçue et en attente de changement tant promis. Je fais partie effectivement de cette jeunesse qui croyait en lui, notre Président en ce qu'il allait tenir ses promesses d'assainissement de l'espace politique, de rétablissement de la justice sociale, de prôner les valeurs républicaines mais surtout , surtout améliorer les conditions de vie des jeunes ( meilleure politique éducative, création d'emplois, meilleur formation...) mettre en avant la jeunesse.
Comme cette jeune sénégalaise de la diaspora, on a sacrifié tant choses pour cela.
Merci pour ce témoignage , merci d'exprimer pour nous (jeunes sénégalais) ce cri de coeur!!!

que l'âme de Fallou SENE repose en paix! prions que cela ne reproduise plus jamais!!!
NO MORE DRAMA!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.