Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Protection de la couche d’Ozone : près de 1700 frigoristes formés.

Vendredi 16 Septembre 2016

Protection de la couche d’Ozone : près de 1700 frigoristes formés.
C’est une pratique habituelle chez frigoristes sénégalais de rejeter le gaz dans l’atmosphère durant leurs interventions. Un procédé néfaste qui produit un impact très négatif sur la préservation de la couche d’ozone. Préoccupé par la menace, le programme national Ozone s’est dressé pour amoindrir les incidences environnementales de cette pratique non conforme.
 
Ainsi, « près de 1700 frigoristes ont été formés et sensibilisés sur les conséquences de ces rejets », a renseigné, vendredi, la coordinatrice du programme Ozone Reine Mary Coly BADIANE, en marge de la célébration de cette couche qui nous protège des rayons ultraviolets du soleil.
 
Ses sessions ont permis aux frigoristes de se familiariser avec les techniques de récupération et de réutilisation de ces substances, a indiqué M. BADIANE.
 
Avec la prise en compte, au niveau planétaire, des enjeux liés à la protection de la couche d’ozone, la réadaptation des matériels de techniciens frigoristes  locaux devient une nécessité. Pour relever le défi, la conscientisation des acteurs est une étape primordiale que le Programme s’est dessiné comme objectif.
 
> Suivez les éclaircissements de Mme BADIANE et les explications de Cheikh FOFANA, directeur adjoint de la Direction de l'Environnement et des Établissements Classés (DEEC)

NDARINFO.COM