Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Révélations du policier Almamy Touré sur le meutre d'Ibrahima Samb : «C’est mon laveur qui m’a averti de la découverte dans la malle de ma voiture du corps»

Vendredi 25 Octobre 2013

Révélations du policier Almamy Touré sur le meutre d'Ibrahima Samb : «C’est mon laveur qui m’a averti de la découverte dans la malle de ma voiture du corps»
L’un des policiers arrêté suite au meurtre de l’apprenti-chauffeur, Ibrahima Samb, dit n’avoir rien à voir avec cette affaire. Joint au téléphone par L’Observateur, le policier Almamy Touré déclare qu’on a déposé la victime dans le coffre de son véhicule sans l’avertir. «C’est mon laveur de véhicule qui m’a informé, le lendemain, de la présence dans la malle arrière de ma voiture, d’un cadavre, au moment où il s’apprêtait à la dépoussiérer.


Aussitôt après cette découverte macabre, je m’en suis ouvert à mes supérieurs hiérarchiques et eux-mêmes savent où se situent les responsabilités dans cette affaire, donc je n’ai rien à me reprocher», dit-il. Almamy est en effet le propriétaire du véhicule Bmw de couleur noire, immatriculée DK-0009-R, dans laquelle était jeté Ibrahima Samb par des policiers au cours d’une opération de sécurisation dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 Octobre 2013. «C’est une cabale montée contre moi dans l’unique but de me nuire», fait-il remarquer.