Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : Plaidoyer pour une représentation des enfants dans les instances de décision (vidéo)

Dimanche 20 Juin 2021

La journée de l’enfant africain a été célébrée, dimanche, à Saint-Louis à travers un panel sur l’abandon des mutilations génitales féminines. Plusieurs acteurs régionaux oeuvrant dans la protection de l’enfance ont participé à la rencontre organisée par le Forum Régional des Jeunes et Enfants Leaders (FORJEL) en collaboration avec le bureau régional de Bridge Kids International. Une randonnée de sensibilisation sur la situation de cette couche vulnérable a été organisée en prélude à la mobilisation sociale marrainée par Mme Absatou KANE.
 
« La prise en charge des droits des enfants passera nécessairement par une meilleure représentation dans les instances de décisions », a déclaré Mame Mory CISSE, le président du Forjel. « Les enfants n’ont pas de pouvoir économique ou de capacités d’influence, car n’ayant pas encore atteint l’âge du vote. Toutefois, ils sont l’avenir de demain », a-t-il rappelé.
 
 Mme Nafissatou Diagne SALL, la directrice de Bridge Kids s’est inscrite dans ce sillage.  Elle a plaidé  pour une matérialisation des solutions identifiées en vue de mettre fin à la maltraitance des enfants. «  Les jeunes doivent s’engager, se mobiliser et travailler comme un seul homme pour prendre en charge leur devenir », a-t-elle dit.

 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.